C'est mon argent, France info

Prendre sa retraite mais pas à n’importe quel moment

S’informer sur sa retraite c’est l’un des thèmes majeurs du Salon des seniors qui se tient depuis hier et jusqu’à dimanche porte de Versailles et dont France Info est partenaire. Les Français ne sont pas toujours bien informés sur le meilleur calendrier à suivre...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Mettre le cap sur sa retraite oui mais quand © Fotolia- Olivier Le Moal)

L’assurance vieillesse, les caisses complémentaires, les entreprises, les pouvoirs publics déploient beaucoup d’efforts pour informer nos concitoyens. Pour ne prendre que l’exemple des salariés, ils reçoivent une information complète sur leurs droits avant l’âge  légal auquel ils peuvent pendre leur retraite. Il n’empêche qu’ils savent assez peu quel est le meilleur moment pour prendre sa retraite.

Et il y a un moment précis ?

Il faut tout d’abord si l’on veut toucher sa retraite pleine c’est à dire sans minoration, avoir fait le plein de sa collecte de trimestres.

Et il en faut combien ?

Tout dépend de sa date de naissance. Pour ceux qui sont nés en 1955, ils ont donc 61 ans, il leur faut totaliser 166 trimestres en tout.

Totaliser ou cotiser ?

Totaliser, les trimestres gratuits sont inclus, pour avoir élevé des enfants, par exemple. Dans ces conditions, un salarié du secteur privé de 61 ans peut toucher sa retraite pleine en 2017 : la retraite de base de l’assurance vieillesse et les retraites complémentaires de l’ARRCO et de l’AGIRC pour les cadres.

Et pour ceux qui sont nés plus tard, comme moi ?

Il faut rajouter un trimestre tous les 3 ans. Si vous êtes nés en 1958, il faudra 167 trimestres, si vous êtes né en 1961, il faudra 168 trimestres et ainsi de suite.

Et si on prend sa retraite sans avoir fait le plein de trimestre… Prenons l’exemple du salarié né en 1955 ?

Il percevra une retraire minorée, retraite de base de l’assurance vieillesse et retraites complémentaires. Et ce n’est qu’à 67 ans qu’il récupèrera un taux plein.

Donc mieux vaut d’un strict point de vu financier, attendre d’avoir tous ses trimestres ?

Oui mais cela ne suffit pas. France  Retraite rappelle qu’il y a eu un accord en fin d’année dernière sur les retraites complémentaire qui sont gérées comme vous le savez de façon paritaire. Et c’est un conseil à retenir : même quand on a tous ses trimestres, mieux vaut attendre une année de plus avant de prendre sa retraite  pour ne pas subir la minoration de 10% du montant de sa retraite complémentaire pendant 3 ans.

Et pour ceux qui ne veulent pas choisir ?

Il est possible d’opter pour une retraite progressive à partir de 60 ans. Par exemple, si vous travailler à 50% de votre temps dans l’entreprise, vous percevrez la moitié de votre salaire et continuerez à cotiser et l’autre moitié, et bien ce sera la perception de 50% de votre retraite.  

 

**A LIRE AUSSI ►►► Retraite : combien perdront les futurs pensionnés après l'accord de 2015 ?

 **

(Mettre le cap sur sa retraite oui mais quand © Fotolia- Olivier Le Moal)