C'est mon argent, France info

L’or est-il un rempart contre l’inflation ?

Certains sont victimes du syndrome de l’oncle Picsou appelé aussi le syndrome d’Harpagon par les littéraires.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(L’or est-il un rempart contre l’inflation ? © Maxppp)

On entend ici et là qu’il faut acheter de l’or et que les cours vont grimper. Tous les ingrédients sont là. Les problèmes de la Chine, les Bourses qui font du yo- yo. En somme, il faut se dépêcher.

Il ne faut pas se hâter d’acheter de l’or. Il faut se calmer et se rappeler un certain nombre de principes. D’abord, l’or  c’est spéculatif. De 1981 à fin 2014, l’or a perdu 33%. Alors c’est vrai qu’entre 2000 et 2006, les cours de l’or ont été multipliés par six. C’est vrai qu’il y a eu en août dernier une hausse de 5% mais sur une année l’or a perdu 11%. 

 

Réservé à ceux qui aiment les sensations fortes

Ou à ceux qui croient que la fin du monde approche. On va reprendre le concept du vrai/du faux de France Info.

L’or est-il un rempart contre l’inflation ? C’est vrai, mais aujourd’hui il n’y a pas assez d’inflation. C’est le contraire, la déflation qui est un problème.

L’or permet de compléter ses revenus ? C’est faux, l’or ne procure aucun revenu. Une éventuelle plus-value si on vend au bon moment. Si non, on reste scotché.

L’or est une valeur refuge en période d’incertitude ? C’est vrai et faux. Les banques centrales ont longtemps acheté de l’or. Ce n’est plus le cas. Pourtant, l’incertitude existe bel et bien sur la croissance dans les pays émergents, dont la Chine. Et pourtant, l’or n’affiche pas des cours élevés.

En fait, la valeur refuge aujourd’hui c’est le dollar. Si la FED monte ses taux, les capitaux seront bien rémunérés aux Etats-Unis.

Et puis, si les banques centrales se mettent à vendre massivement de l’or pour acheter du dollar les cours du métal jaune  vont baisser. Si la croissance ralentit, on achètera moins de matériel électronique et informatique dans lesquels l’or est un composant.

Donc, chercheurs d’or, s’abstenir,  sauf si l’on est joueur. A très faible dose et en dessous d’un cours à 1 .200 $ l’once

(L’or est-il un rempart contre l’inflation ? © Maxppp)