C'est mon argent, France info

Le PEL revu à la baisse

Depuis le 1er février, la rémunération du PEL est passée de 2% à 1,5%. Cela veut dire que tous ceux qui ont souscrit un PEL vont voir leur rémunération baisser ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Illustration prétexte © Fotolia)

En fait la rémunération du PEL est fixée à  l’avance, au moment de la souscription et on conserve cette rémunération pendant toute la durée du plan. Ceux qui ont souscrit un PEL en 2015 conservent donc pour 2016 un taux de 2% et ceux qui ont ouvert un PEL en 2014 bénéficie toujours en 2016 d’un taux de 2,5%.

La rémunération à la souscription reste en vigueur pour toute la durée du plan ?

Oui, c’est le principe mais depuis 2011, la Banque de France peut quand même  agir sur ce taux pour le baisser  s’il reste trop élevé en utilisant une formule mathématique réservée aux forts en math.

Aujourd’hui avec une rémunération de 1,5% cela vaut a peine d’ouvrir un PEL ?

D’un strict point de vue financier, la réponse est NON. Généralement on laisse son argent sur son PEL au moins 4 ans. En particulier pour obtenir un prêt immobilier. On peut faire mieux avec l’assurance vie en euro, autour de 2,5% en 2015 et 2,30 à 2% en 2016.

Epargner dans un PEL permet d’obtenir un prêt immobilier. Cela en vaut la peine ?

On peut en faisant le plein d’épargne obtenir jusqu’à 92.000 euros de prêt. Et le taux du prêt dépend lui aussi de la date de souscription. En 2011, soit quatre ans auparavant le taux du prêt consenti était et serait toujours si on emprunte aujourd’hui à 4,20%. Donc le jeu n’en vaut pas la chandelle.

Et ceux qui souscrivent en 2016, ils auront droit à un prêt à quel taux ?

A 2,70%. On peut obtenir mieux auprès d’un courtier en prêt qui a pignon sur rue.

Donc emprunter à l’aide d’un PEL n’est pas judicieux ?

Non sauf si le prêt sollicité est peu important et si l’on peut bénéficier de la prime d’Etat de 1 000 euros. Il faut aussi savoir que le montant du PEL est considéré comme des fonds propres. Un avantage pour emprunter davantage.

Quand on a un PEL, il faut le conserver combien de temps du seul point de vue financier ?

Il faut le casser avant 12 ans car après les intérêts sont soumis à l’impôt sur le  revenu. Après 15 ans, le PEL est transformé  automatiquement en Livret bancaire et il rapportera encore moins. De toute façon on ne plus  faire des versements après 10 ans. Et puis, il y a aussi la CSG, on la paie sur les intérêts au taux de 15,5% au bout de 4 ans. Pour conclure en deux mots, on peut faire mieux…

(Illustration prétexte © Fotolia)