C'est mon argent, France info

C'est mon argent. Faire un don à un organisme d'intérêt général et bénéficier d'une réduction d'impôt

Un type de cadeau qui permet de bénéficier de réduction d’impôt : faire des dons à des organismes d’intérêt général.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Hélène DupuyfranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Des bénévoles des Restos du Coeur transportent des denrées dans un entrepôt à Tours (Indre-et-Loire).
Des bénévoles des Restos du Coeur transportent des denrées dans un entrepôt à Tours (Indre-et-Loire). (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

On peut faire des dons à des organismes d’intérêt général. Ce type de cadeau permet en plus de bénéficier de réduction d’impôt. 

Décembre est le mois de la générosité. Noël est une période motivante pour donner, mais la perspective d’avoir des avantages fiscaux aussi.

En faisant un don, vous soutenez une cause qui vous tient à cœur et vous pouvez en même temps réduire votre impôt sur le revenu.

A qui donner pour en bénéficier ?

Vous pouvez choisir la cause que vous voulez soutenir. Ça peut être une association, une fondation dans les domaines de la solidarité, l’éducation, la culture, l’environnement, la recherche médicale. Mais il y a des conditions. D'abord, il faut que leur but ne soit pas commercial et que leur action profite à un large public. C’est la définition des organismes d’intérêt général.

Quel est l’avantage fiscal ?

On rentre dans des données plus techniques. La réduction d’impôt s’élève à 66% du montant du don. Par exemple, vous donnez 100 euros, vous pouvez déduire de votre impôt 66 euros. C’est encore plus si vous donnez à des organismes d’aide aux personnes en difficulté qui fournissent des repas ou des logements. Des associations comme Les Restos du Cœur, Les Apprentis d’Auteuil par exemple.
Celles-là ouvrent droit à une réduction d’impôt de 75 % du montant du don.

Est-ce que la réduction d’impôt est plafonnée ?

Oui. Si vous donnez à des organismes de personnes en difficulté, le montant des dons est pris en compte dans la limite de 530 euros. En clair, vous pouvez déduire 75% de 530 euros. Cela correspond à une réduction maximale de 398 euros.

Que se passe-t-il si je donne plus que 530 euros à des organismes de personnes en difficulté ?

C’est pris en compte, mais cette fois dans une autre limite, celle qui est fixée pour les dons aux organismes d’intérêt général  et qui est plus élevée.
Ici, le montant cumulé des dons ne peut pas dépasser 20% du revenu annuel imposable de celui qui donne. Au-delà, on peut toujours reporter l’excédent sur les cinq années suivantes.

Quelle est la date limite ?

Vous avez raison de poser la question car il reste peu de temps. La deadline est le 31 décembre à minuit. En tous cas, il est particulièrement important de faire un don cette année car les Français ont été moins généreux en 2016 qu’en 2015. Il faut faire mieux en 2017 !

Comment je procède pour avoir droit à cet avantage fiscal ?

Il faut le mentionner sur votre déclaration de revenus. Et surtout, pensez à garder un reçu de l’organisme auquel vous avez donné, car il pourra vous être demandé par les agents du fisc.

Des bénévoles des Restos du Coeur transportent des denrées dans un entrepôt à Tours (Indre-et-Loire).
Des bénévoles des Restos du Coeur transportent des denrées dans un entrepôt à Tours (Indre-et-Loire). (GUILLAUME SOUVANT / AFP)