C'est ma santé, France info

C'est ma santé. Qui peut se faire vacciner ?

Quels sont les critères pour se faire vacciner ? Le président de la République a annoncé en début de semaine que les plus de 70 ans pouvaient désormais se faire vacciner contre le Covid-19, mais il y a d'autres catégories éligibles et on s'y perd un peu. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Qui est éligible à la vaccination en cette fin du mois de mars 2021 ? La situation semble compliquée, même pour les médecins. (Illustration)
Qui est éligible à la vaccination en cette fin du mois de mars 2021 ? La situation semble compliquée, même pour les médecins. (Illustration) (ANDREA SAVORANI NERI / HANS LUCAS / AFP)

Jean-Paul Hamon, médecin généraliste à Clamart, en région parisienne, et président d'honneur de la Fédération des médecins de France revient aujourd'hui sur cette question que l'on entend beaucoup chez les Français : est-ce que je peux me faire vacciner, est-ce que je suis éligible ? 

franceinfo : Est-ce que vos patients s'y retrouvent, parce que ça devient un peu compliqué, la vaccination ? Maintenant, les plus de 70 ans peuvent venir se faire vacciner. Est-ce que ce n'est pas un petit peu compliqué pour les patients aujourd'hui ? 

Jean-Paul Hamon : C'est un peu compliqué, même pour nous, parce que déjà, nous, avec les vaccins d'AstraZeneca, on avait pris des rendez-vous, et là, on est obligé de regarder si ceux qui ont pris rendez-vous sont encore éligibles. Donc, bon pour l'AstraZeneca, c'est sûr, c'est que des gens qui ont plus de 55 ans. Et puis les gens de 70 ans aussi, vous l'avez dit, mais il y a aussi les gens de plus de 50 ans avec des comorbidités.

Personnellement, j'aurais bien rajouté dans les gens prioritaires, les enseignants, tous les enseignants, quel que soit l'âge. Parce qu'on se rend bien compte qu'avec le variant anglais qui circule actuellement, il faut quand même limiter la circulation du variant dans les écoles. 

Est-ce que, d'après vous, il faudrait même vacciner les enfants ? 

Alors là-dessus, je crois qu'on n'a pas encore d'études qui montrent l'intérêt de la vaccination chez les enfants. Vaut mieux vacciner ceux qui ont le plus de risque de formes graves. Je vous rappelle que le vrai problème de la limitation de cette pandémie, c'est de ne pas encombrer les hôpitaux. Et on voit bien que déjà, en Île de France, on est dans une dans une période extrêmement tendue, notamment en réanimation, et il faut vacciner impérativement les personnes qui risquent de faire des formes graves.

Ce samedi, donc, les plus de 70 ans pourront accéder à la vaccination. J'imagine que vous allez avoir beaucoup de demandes, beaucoup de patients ?

Dans ce cas là, c'est clair qu'il y en a beaucoup qui attendent avec impatience de se faire vacciner. On a des coups de fil de collègues qui ont des personnes qui sont plus ou moins à risque, ou plus ou moins inquiètes. Et donc, nous, ce qu'on attend surtout avec impatience, c'est la quantité de vaccins pour qu'on puisse vacciner sans limite d'âge, de comorbidité, etc. Parce que clairement, la période où les Français étaient réticents à l'idée de se faire vacciner est bien loin derrière nous. Maintenant, quasiment tout le monde sera vacciné. Même les plus réticents.

Qui est éligible à la vaccination en cette fin du mois de mars 2021 ? La situation semble compliquée, même pour les médecins. (Illustration)
Qui est éligible à la vaccination en cette fin du mois de mars 2021 ? La situation semble compliquée, même pour les médecins. (Illustration) (ANDREA SAVORANI NERI / HANS LUCAS / AFP)