C'est ma santé, France info

C'est ma santé. Le suivi de la vaccination par les médecins

On aborde aujourd'hui avec le docteur Jean-Paul Hamon la question du suivi de la vaccination des patients, par les médecins traitants, contre le Covid-19.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Fiche d\'information d\'un patient entré dans le processus de vaccination contre le Covid-19. Suivi de données, traçabilité du vaccin. (Illustration)
Fiche d'information d'un patient entré dans le processus de vaccination contre le Covid-19. Suivi de données, traçabilité du vaccin. (Illustration) (BURGER / PHANIE / AFP)

Jean-Paul Hamon, médecin généraliste à Clamart et président d'honneur de la Fédération des médecins de France, évoque le suivi des patients par les médecins traitants, dans la vaccination contre le coronavirus.  

franceinfo : Parmi tous vos patients qui sont éligibles, est-ce que vous les avez tous vaccinés, est-ce que tous le veulent ? 

Jean-Paul Hamon : Écoutez, c'est extrêmement difficile à répertorier parce qu'il y a des personnes qui se sont fait vacciner chez le pharmacien. Par exemple, j'avais des personnes éligibles que j'avais sollicitées qui m'ont dit qu'elles s'étaient fait vacciner par le pharmacien. Il y a d'autres personnes qui sont allées se faire vacciner au Stade de France ou ailleurs avec Doctolib. Et puis maintenant, il y ViteMaDose, donc maintenant, si vous voulez, on arrête de courir derrière les patients. On fera le compte à la fin de la séance de vaccination, pour voir s'il y a des personnes qui sont encore passées à travers les gouttes. 

Mais vous n'avez pas de vision globale de votre patientèle ?

Ecoutez, je le découvre au cas par cas.

Est ce qu'il y a des personnes, parce que c'est aussi un enjeu, qui voudraient se faire vacciner, qui ont abandonné et que vous ne pourriez pas aller "chercher" ? 

Non, il y a des personnes pour qui c'est difficile. Ce sont les personnes qui sont à domicile et qui sont difficilement mobilisables. Donc, pour celles là, elles sont répertoriés quand même et on prévoit quand on a des vaccins qui nous restent à la fin des séances de vaccination, on va les faire chez elles, à domicile. Maintenant, des gens qui ont renoncé à se faire vacciner, non, les gens motivés renoncent.

Donc, vous allez chez le patient ?

Oui, il y a quelques patients qui étaient des patients quasiment grabataires, qui étaient largement éligibles. Ceux-là ont déjà été vaccinés chez eux. 

Fiche d\'information d\'un patient entré dans le processus de vaccination contre le Covid-19. Suivi de données, traçabilité du vaccin. (Illustration)
Fiche d'information d'un patient entré dans le processus de vaccination contre le Covid-19. Suivi de données, traçabilité du vaccin. (Illustration) (BURGER / PHANIE / AFP)