C'est ma santé, France info

C'est ma santé. La déformation du crâne des bébés de plus en plus courante

Les cas de déformation du crâne des nourrissons (brachycéphalie ou plagiocéphalie) sont toujours plus nombreux. En cause : le bébé qui dort toujours du même côté.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un nourrisson en plein sommeil.
Un nourrisson en plein sommeil. (MAXPPP)

La plagiocéphalie et la brachycéphalie sont des pathologies qui touchent certains bébés : il s'agit d'une déformation du crâne des nourrissons, et elle est de plus en plus fréquente. Cette déformation du crâne peut se développer in utero mais le plus souvent, elle apparaît après la naissance.

Quand un bébé dort toujours sur le même côté, sur la droite ou sur la gauche, la partie du crâne correspondante devient plate, on parle de plagiocéphalie. S'il est toujours couché sur le dos, l'arrière du crâne devient plat, on parle alors de brachycéphalie.

Une étude canadienne réalisée en 2013 révèle que 46% des nourrissons de deux mois seraient concernés par ce problème, ils n'étaient que 22% dix ans plus tôt. Cette augmentation spectaculaire du nombre de bébés dont le tête est déformée serait la conséquence des conseils de prévention donnés aux parents pour éviter la mort subite du nouveau-né, à savoir coucher les bébés sur le dos.

La déformation peut être définitive

Cette déformation du crâne n'est ni anodine, ni transitoire. Si rien n'est fait, elle est définitive. C'est inesthétique et cela peut provoquer une asymétrie de la mâchoire ou même favoriser la survenue d'une scoliose.

On peut d'abord éviter qu'elle apparaisse. Et cela passe par la prévention. Par exemple, il arrive que le bébé soit un peu coincé dans l'utérus maternel, dans ce cas, des contraintes peuvent s'exercer sur son crâne qui se désaxe par rapport au cou. Il faut intervenir dès la naissance car le nouveau-né a la tête légèrement penchée, il souffre d'un torticolis qui débouchera obligatoirement sur une plagiocéphalie s'il n'est pas soigné. Il peut être pris en charge par un kinésithérapeute, par un ostéopathe ou par un chiropracteur qui réduira les tensions musculaires et soignera ce torticolis.

Le crâne reste malléable

Un crâne déformé peut reprendre une forme normale. Pendant les quatre premiers mois de la vie, les os du crâne restent très malléables. Jusqu'à l'âge d'un an, un spécialiste peut intervenir pour remodeler le crâne du nouveau-né, lui redonner une forme normale. Une autre solution existe : faire porter au bébé un casque correcteur pendant trois à quatre mois. La zone enfoncée n'étant plus sollicitée, puisque le casque la protège, le crâne reprend peu à peu sa forme normale.

Mais quel que soit le traitement, pour que le crâne ne se redéforme pas, il faut observer quelques règles simples : alterner la position de sommeil pour que le bébé ne dorme pas toujours sur le même côté ou sur le dos, changer de bras quand on lui donne le biberon, ou encore modifier la position de sa tête quand il est porté longtemps dans un porte-bébé. 

Un nourrisson en plein sommeil.
Un nourrisson en plein sommeil. (MAXPPP)