C'est ma santé, France info

C'est ma santé. Déconfinement, dernière phase : difficile de respecter à la lettre les gestes barrières

Avec la nouvelle étape du déconfinement (réouverture des bars, restaurants et des jauges plus souples pour les cinémas et les théâtres) franchie ce 9 juin, et parce que de plus en plus de français sont vaccinés, certains ont du mal à respecter à la lettre les gestes barrières.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
9 juin 2021. Dans le vieux Nice, la foule se presse sur les terrasses avant le couvre-feu. Après de longs mois de fermeture et de confinement Covid, les bars et les restaurants ouvrent a nouveau leur terrasses et leur salles, dans le respect des nouvelles jauges sanitaires, mais le respect des gestes barrières n\'est pas toujours évident. 
9 juin 2021. Dans le vieux Nice, la foule se presse sur les terrasses avant le couvre-feu. Après de longs mois de fermeture et de confinement Covid, les bars et les restaurants ouvrent a nouveau leur terrasses et leur salles, dans le respect des nouvelles jauges sanitaires, mais le respect des gestes barrières n'est pas toujours évident.  (ARIE BOTBOL / HANS LUCAS / AFP)

Le relâchement des Français avec le déconfinement, ce n'est pas dramatique à condition de respecter certains conseils. Jean-Paul Hamon, médecin généraliste à Clamart et président d'honneur de la Fédération des médecins de France, a remarqué que les personnes qui sont maintenant vaccinées, ont tendance à baisser un peu la garde...

franceinfo : Quand on est vacciné, on porte moins le masque, et les gestes barrières sont moins immédiats ? 

Jean-Paul Hamon : Les personnes vaccinées en effet sont un petit peu plus détendues. C'est vrai. Elles sont peut être un peu moins prudentes, mais en même temps, maintenant, il y a des études qui montrent que les gens vaccinés transmettent infiniment moins le virus.

Et puis maintenant, on a vraiment la preuve que les gens vaccinés ne font pas de formes graves de la maladie. Donc effectivement, ils ont tendance un petit peu à se relâcher. Alors, moi qui suis vacciné, qui ait eu le Covid il y a plus d'un an, je continue à mettre le masque pour donner l'exemple. Mais c'est vrai que entre gens vaccinés, on peut se permettre un petit peu de relâchement. 

Est-ce que, comme aux États-Unis, il faudrait qu'on puisse tous baisser le masque si on est entièrement vacciné ? 

Malheureusement, on a un taux de vaccination qui est moindre qu'aux États-Unis. Et puis, on est quand même loin d'avoir atteint une immunité collective. Je pense sincèrement qu'au mois de septembre-octobre, on pourra vraiment penser à abaisser le masque, notamment en extérieur. Mais quand même, tout le monde est d'accord : il y a beaucoup moins de risques de se contaminer à l'extérieur qu'à l'intérieur. 

Est-ce que vous comprenez qu'en France, les pouvoirs publics veuillent maintenir le port du masque jusqu'au bout de l'immunité collective? Que tout le monde soit protégé ? 

Oui, je pense que c'est une bonne chose parce que même si on sent que les lits en réanimation diminuent, le nombre de personnes hospitalisées diminue, il faut penser quand même au personnel hospitalier, notamment réanimateur, qui a été sur la brèche pendant maintenant 15 mois et qui commence à fatiguer. Il y a beaucoup d'infirmières qui arrêtent le métier ou qui changent de métier parce qu'elles sont complètement épuisées quand elles sont là depuis 15 mois.

Donc je pense que c'est une mesure quasiment civique de maintenir le masque, de maintenir les mesures barrières, tout simplement pour se dire que le personnel hospitalier n'est pas inépuisable. Et je pense que c'est une marque de respect pour eux.

9 juin 2021. Dans le vieux Nice, la foule se presse sur les terrasses avant le couvre-feu. Après de longs mois de fermeture et de confinement Covid, les bars et les restaurants ouvrent a nouveau leur terrasses et leur salles, dans le respect des nouvelles jauges sanitaires, mais le respect des gestes barrières n\'est pas toujours évident. 
9 juin 2021. Dans le vieux Nice, la foule se presse sur les terrasses avant le couvre-feu. Après de longs mois de fermeture et de confinement Covid, les bars et les restaurants ouvrent a nouveau leur terrasses et leur salles, dans le respect des nouvelles jauges sanitaires, mais le respect des gestes barrières n'est pas toujours évident.  (ARIE BOTBOL / HANS LUCAS / AFP)