C'est ma planète, France info

C'est ma planète. "La vie secrète des animaux", le nouveau livre de Peter Wohlleben

"La vie secrète des animaux" est le nouveau livre de Peter Wohlleben, écologiste, garde forestier allemand. Il sort mercredi. Peter Wohlleben a déjà écrit "La vie secrète des arbres".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Peter Wohlleben, écrivain.
Peter Wohlleben, écrivain. (FRANK MAY / PICTURE ALLIANCE)

Comme 600 000 lecteurs français vous avez peut être acheter le livre La vie secrète des arbres. Si vous avez aimé, sachez que son auteur revient mercredi 11 avril en libraire avec un nouvel ouvrage sur la vie secrète des animaux. Un livre qui va sans doute de nouveau faire débat.

Peter Wohlleben est écologiste et garde forestier allemand - comme il aime se présenter - dans une petite ville de l'ouest de la Rhénanie. Dans La vie secrète des animaux, il dépeint les pratiques animales de la forêt, à travers un lot d'annecdotes, d'observations et d'études scientifiques choisies. Avec sa plume bien taillée et pleine d'humour, le naturaliste nous plonge dans le monde des animaux en décrivant ce qui, dans leur comportement, les rapprochent des comportements humains. Si on distingue communément les hommes, qui fonctionnent grâce à leur cerveau et à leur réflexion, des animaux, qui ne seraient guidés que par leurs instincts primaires (manger, boire, se reproduire), Peter Wohlleben, lui, veut nous montrer que ce n'est pas aussi simple.

Les oiseaux ont servi d'exemple

Saviez-vous que les pies sont en couple pour la vie ? Le mâle repousse les avances des autres pies femelles, sauf quand celle avec qui il s'est accouplé ne le voit pas ou ne l'entend pas. Et les mésanges noires, elles, seraient capables de mentir. En tous cas, elles alertent parfois leurs congénères de l'arrivée d'un prédateur qui n'est même pas là, histoire d'avoir plus à manger.

Mais est ce que les animaux connaissent le chagrin du deuil, la joie du plaisir ? Font-ils des projets ? Peuvent-ils éprouver des regrets ? Appréhendent-ils la vieillesse ? Le livre de Peter Wohlleben va encore vous étonner tant il fourmille d'exemples sur tout ce qui rapprochent les animaux de ce genre de questionnements philosophiques.

Peter Wohlleben n'est pas un scientifique

Peter Wohlleben n'est certs pas un scientifique, mais en mettant les autres espèces naturelles au même niveau que les hommes, il challenge les experts dans leurs certitudes en choisissant certaines expérimentations et en mêlant ses observations de terrain. Dans son livre La vie secrète des arbres, il parle de liens de parenté entre les arbres, de communication, voire de langage entre les espèces végétales (arbres, racines, champignons du sol), alors que des scientifiques parleront d'"interactions". L'académie d'agriculture française estime que ce n'est pas de la vulgarisation scientifique.

Pourtant, il y a des passages passionnants sur les acacias de la savane africaine qui se gorgent de substances toxiques pour éloigner les girafes qui voudraient les grignoter et qui par l'émission d'un gaz préviennent aussi les autres arbres. Là ou ses propos font débat, c'est parce qu'il estime que les tronçonneuses sont des armes de destruction massive, qu'il ne faudrait pas prélever les membres d'une même famille. Une façon de remettre en question l'activité des sylviculteurs et de ceux qui vivent de l'exploitation du bois.

Peter Wohlleben, écrivain.
Peter Wohlleben, écrivain. (FRANK MAY / PICTURE ALLIANCE)