C'est ma maison, France info

C'est ma maison. Visites interdites : votre vente est-elle bloquée ?

En mars dernier, le confinement avait mis un véritable coup d’arrêt au marché immobilier. Quelles sont les modalités pour ce reconfinement qui est plus souple ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La ville de Marseille. Photo d\'illustration.
La ville de Marseille. Photo d'illustration. (DAVID ROSSI / MAXPPP)

Cette fois, le confinement est plus souple (on sait par exemple qu’il est possible de déménager) mais qu’en est-il des ventes ? Charlie Cailloux, conseiller juridique pour le site immobilier PAP.fr, nous donne le mode d'emploi des ventes et des achats immobiliers.

franceinfo : Est-ce que les ventes et les achats en cours sont bloqués par ce reconfinement ?

Charlie Cailloux : Non ! En ce qui concerne l’immobilier, ce confinement est beaucoup moins chaotique que le précédent. Tous les intervenants peuvent continuer à travailler, ils ont mis en place des protocoles sanitaires et la dématérialisation des procédures permet d’éviter les contacts qui ne sont pas indispensables. Donc concrètement, on peut faire réaliser des diagnostics, on peut signer un compromis ou un acte de vente chez le notaire (si la signature dématérialisée n’est pas possible), on peut faire venir des artisans pour des travaux, on peut déposer un permis de construire en mairie, on peut déménager, on peut demander un crédit (le télétravail est bien organisé désormais). Donc, si vous êtes en train de vendre ou d’acheter, tout doit se passer relativement normalement.

Il y a quand même un point noir, ce sont les visites ! Elles sont interdites !

Oui. Autant les transactions en cours peuvent se poursuivre normalement, autant il n’est pas possible de faire les visites, qu’il s’agisse de vendre, d’acheter ou de louer un logement ! Et les visites réelles sont interdites pour les agents immobiliers comme pour les particuliers. En revanche, la ministre du Logement Emmanuelle Wargon a bien précisé que les visites virtuelles sont possibles durant le confinement.

En quoi ça consiste cette visite virtuelle ?

Elle est réalisée par un photographe professionnel avec une caméra 3D, il se rend dans le logement pour faire toutes les prises de vues (en gros il en a pour une heure). Et une fois fabriquée, la visite virtuelle permet à l’utilisateur sur son téléphone ou sur son PC d’être en totale immersion dans le logement, de se déplacer dans de pièce en pièce et de zoomer sur les détails. Et selon moi, elle permet de juger d’un point hyper important, qu’on ne peut pas juger avec de simples photos : la distribution des pièces.

Bon, en même temps, personne ne peut acheter un logement sur la seule base d’une visite virtuelle !

Oui c’est vrai, il faudra de toute façon faire une visite réelle avant de signer quoique ce soit ! Mais la visite virtuelle permet quand même d’avancer ! A PAP, on propose ces visites virtuelles à nos annonceurs et lors du premier confinement, on a constaté que les annonces de vente avec visite virtuelle ont généré 76% de contacts en plus que les annonces classiques. Et, deuxième constat : les vendeurs avec une visite virtuelle sont les premiers à avoir vendu une fois le confinement levé en mai dernier. C’est facile à comprendre : comme la visite virtuelle donne à l’acheteur une idée très précise du logement, on peut avancer dans la négociation et la visite réelle ne sert souvent qu’à confirmer son intérêt.

La ville de Marseille. Photo d\'illustration.
La ville de Marseille. Photo d'illustration. (DAVID ROSSI / MAXPPP)