C'est ma maison, France info

C'est ma maison. Vendre sans agence et économiser la commission ?

En matière d'immobilier, vendre et acheter entre particuliers permet évidemment d'économiser quelques milliers d'euros de commission que les agences immobilières ou les sites d'annonces facturent dans le prix de la transaction. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une maison de maître à Auxerre (Yonne).
Une maison de maître à Auxerre (Yonne). (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Il y a deux façons de vendre un bien immobilier : vous pouvez passer par une agence par exemple, ou passer par un site d’annonces immobilières. Sur ce sujet,  Charlie Cailloux, conseiller juridique pour le site PAP.fr, un site d’annonces de particulier à particulier, nous donne son point de vue.

franceinfo : Pouvez-vous, en tant que conseiler juridique d'un site d'annonces immobilières, être objectif ? 

Charlie Cailloux : Il y a quand même des éléments objectifs que personne ne pourra contester : lorsqu’on prend une agence immobilière, on doit payer une commission. Cette commission représente traditionnellement entre 6 et 8% du prix de vente, soit pour une vente à 200.000 euros, environ 14.000 euros de commission. C’est autant d’argent que le vendeur aurait dans sa poche s’il était passé en direct, sans intermédiaire.  

Encore faut-il que le vendeur trouve un client en publiant seulement une annonce chez vous ou sur un autre site d’annonces ?  

Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt, tous les acquéreurs ont le même comportement : pour trouver la perle, ils cherchent des annonces sur internet sur tous les sites, Le Bon Coin, Se Loger, PAP et les autres. Tous ces sites bénéficient d’une bonne visibilité, qu’il s’agisse d’annonces d’agences immobilières ou de particuliers. L’année dernière, ce sont 133.000 ventes qui ont été réalisées grâce à PAP.fr   

L’agent immobilier lui va s’occuper des visites. Prendre les rendez-vous, mettre en valeur le logement, négocier avec les acheteurs ; ça prend beaucoup de temps tout ça !  

C’est vrai que ça prend du temps ! C’est la raison pour laquelle nous proposons maintenant de réaliser une visite virtuelle. Sur son smartphone, sa tablette, son PC, l’acquéreur peut visiter le logement de fond en comble (comme sur Google Street), il peut se faire une idée très précise de la distribution, de la luminosité, des travaux à réaliser.

Bien sûr, ça ne remplace pas une visite réelle mais ne se déplaceront pour une visite que ceux qui ont déjà une bonne idée du logement, les personnes vraiment intéressées. On économise énormément de temps.  

C’est rassurant d’être épaulé par un pro ?    

En réalité, vous savez, on ne vend jamais seul, puisque le notaire intervient obligatoirement pour garantir la sécurité juridique des parties et des actes de ventes. Quand on vend seul, on se charge de trouver un acquéreur pour son bien, c’est-à-dire de faire les visites, présenter son bien et recueillir les offres d’achat, et ça, ça ne nécessite aucune compétence particulière.

Et une fois que l’acquéreur est trouvé, on confie immédiatement la suite de la transaction au notaire qui va rédiger le compromis, récupérer toutes les pièces nécessaires et réaliser les démarches administratives jusqu’à la vente définitive. Le notaire, lui, c’est un professionnel dont on ne peut vraiment pas se passer.      

De particulier à particulier
De particulier à particulier (PAP.FR)

Une maison de maître à Auxerre (Yonne).
Une maison de maître à Auxerre (Yonne). (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)