C'est ma maison, France info

C'est ma maison. Construire sa piscine

Avant de pouvoir faire un plouf dans sa piscine, il faut connaître quelques règles. Un rêve pas forcément inaccessible  

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Hors-sol, semie-enterrée, enterrée, sur mesure... Il y a des piscines pour tous les budgets.
Hors-sol, semie-enterrée, enterrée, sur mesure... Il y a des piscines pour tous les budgets. (GETTY IMAGES)

franceinfo : Construire sa piscine : que faut-il savoir avant de plonger ? Vous avez peut-être le projet d’installer une piscine dans votre jardin.  Charlie Cailloux, qui est conseiller juridique pour le site immobilier PAP.fr nous dit les choses à savoir avant de faire un plongeon dans son jardin. D’abord, la piscine dans son jardin, est-ce un rêve accessible ou un luxe ?

Charlie Cailloux : Selon une étude menée par la Fédération des professionnels de la piscine et du spa, 42 % des possesseurs de piscine en France ont des revenus mensuels entre 1.500 et 3.000 euros. Ceci étant dit, il y a piscine et piscine : en fonction de votre attentes, les tarifs varient évidemment beaucoup ! En entrée de gamme, on trouve des piscines hors-sol à poser pour quelques centaines d’euros. Ce sont des piscines autoportées ou soutenues par une structure légère qui doivent être démontées en fin de saison. Aux alentours de 7.000 euros, on peut avoir une piscine enterrée à installer soi-même (pas mal de travail de montage quand même) et à partir de 18.000 euros une piscine en kit installée par un professionnel. Et pour les piscines sur-mesure, là le tarif démarre aux alentours de 25.000 euros. 

Quelles sont les autorisations d’urbanisme ?

Quelle que soit la taille du bassin, je vous conseille de vous rapprocher de votre mairie pour vérifier le plan local d’urbanisme, même si c’est une piscine hors-sol, et surtout si vous êtes dans un secteur protégé. En principe, en dessous de 10 m2 (bon, c’est petit), vous n’avez aucune démarche à effectuer. Au delà de 10m2, il faut obtenir une autorisation d’urbanisme auprès de la mairie : entre 10 m2 et 100 m2, c’est une déclaration préalable et au delà de 100 m2, vous devez obtenir un permis de construire. 

Est-ce qu’on doit payer des impôts lorsqu’on construit une piscine ?

Il n’y a pas d’impôt spécifique mais évidemment si vous construisez une piscine, la valeur locative de votre propriété va augmenter et donc les impôts locaux (la taxe d’habitation, la taxe foncière) aussi. Je ne peux pas vous dire “ce sera 5, 10, 15 %”, ça dépend des règles locales. Il faut donc interroger en amont votre centre des finances publiques. Par ailleurs, pour les piscines de plus de 10m2, vous devez payer la taxe d’aménagement après l’achèvement des travaux (ça représente quelques centaines d’euros en général) mais vous serez exonéré de taxe foncière sur la piscine pendant deux ans. 

De particulier à particulier
De particulier à particulier (PAP.FR)

Hors-sol, semie-enterrée, enterrée, sur mesure... Il y a des piscines pour tous les budgets.
Hors-sol, semie-enterrée, enterrée, sur mesure... Il y a des piscines pour tous les budgets. (GETTY IMAGES)