C'est en France, c'est en Europe, France info

Partout en Europe, des budgets Défense en baisse

Publié cette semaine, le Livre blanc sur la Défense prévoit une diminution des dépenses militaires de la France plus importante que prévue, avec notamment la suppression de 24.000 emplois supplémentaires dans l'armée, entre 2014 et 2019. La baisse des dépenses ne fait en réalité que continuer car en France comme dans la plupart des pays européens, elle remonte au début des années 90, après la chute de l'URSS.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Il suffit de regarder les chiffres des effectifs : en 1990, les pays européens comptaient 2,5 millions de soldats sous leurs drapeaux ; dix ans plus tard, ils sont 2 millions et en 2010, 1 million et demi. Pour les états-membres, l'effondrement de l'Union soviétique diminuait la menace. Autre facteur : beaucoup de pays ont abandonné la conscription pour passer à l'armée de métier (France, Allemagne, Italie, Pologne), ce qui a entraîné une diminution des effectifs.

Avec la crise économique, le budget militaire des européens diminue de 2% par an depuis 2007 . Sur la période 2010-2012, plusieurs états-membres ont même baissé leurs budgets de plus de 10% (Espagne, Slovaquie, République tchèque, Bulgarie, voire jusqu'à 24% en Grèce). Tandis qu'un autre groupe de pays a baissé de moins de 10% mais cela représente tout de même -5% aux Pays-Bas et - 7% au Portugal et au Danemark.

En additionnant les 27 budgets nationaux, les crédits de Défense représentent environ 200 milliards d'euros à travers l'UE.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)