C'est comment ailleurs ?, France info

C'est comment ailleurs ? Les mosquées en Allemagne

Alors que le projet de grande mosquée à Marseille est définitivement abandonné, comment sont gérés les lieux de culte musulmans en Allemagne ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La mosquée centrale de Cologne en Allemagne 
La mosquée centrale de Cologne en Allemagne  (ROLF VENNENBERND / DPA)

En Allemagne, on estime qu'il y a quatre millions de musulmans, la plupart originaires de Turquie, contre environ cinq millions en France. Les mosquées et les salles de prières en Allemagne seraient au nombre de 2.700, un nombre équivalent à celui de la France. 

Une association turque gère 900 mosquées

Un très grand nombre de mosquées (900) sont gérées et financées par une association musulmane très influente en Allemagne, l'Union turco-islamique pour les Affaires religieuses (DITIB). Les imams de ces mosquées sont envoyés par les autorités turques et l'organisation DITIB dépend directement du ministère turc du culte, à Ankara.

Tensions turques exportées en Allemagne

La tentative de coup d'Etat en Turquie contre le Premier ministre Erdogan a rejailli sur les musulmans turcs d’Allemagne l’été dernier. Un prédicateur opposant au régime turc installé en Allemagne a été dénoncé par Ankara dans la foulée du coup d'Etat.

Et certaines mosquées, qui sont gérées par DITIB, ont collé des affiches hostiles aux opposants d'Erdogan. Devant cette  situation où les problèmes turcs passaient par-dessus les frontières de l'Allemagne, une partie de la classe politique allemande a critiqué l'association DITIB et son alignement sur Ankara.

Quel financement ?

Pourtant, cette association est l'interlocuteur du gouvernement allemand depuis plus de 30 ans, depuis la création de DITIB en 1984. Pendant longtemps, son existence a bien convenu à Berlin puisque l'Etat turc finançait les mosquées gérées par DITIB.

Le financement des mosquées est un vrai sujet de débat en Allemagne. Récemment l'Arabie Saoudite, berceau du Wahhabisme, a annoncé son intention de financer la création de 200 mosquées pour les centaines de milliers de migrants récemment arrivés en Allemagne.

Face à ce projet et à l'influence de l'Etat turc sur les mosquées, un parti de droite allemand, la CSU a demandé une loi sur l'Islam, qui interdise le financement des mosquées part des états étrangers.

La mosquée centrale de Cologne en Allemagne 
La mosquée centrale de Cologne en Allemagne  (ROLF VENNENBERND / DPA)