C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? La production de tabac en Chine

Alors que la dernière usine de la Seita en France continentale va fermer, coup de projecteur sur la Chine, où se trouve le premier producteur mondial de tabac.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des fumeurs chinois à Pekin
Des fumeurs chinois à Pekin (GREG BAKER / AFP)

La Chine est à la fois le plus gros consommateur et le plus gros producteur de tabac au monde. Rien d’étonnant quand on connait la taille du pays et sa population. 1,35 milliard de Chinois, qui fument énormément. Plus que tous les autres pays réunis.

CNTC

Le méga producteur de tabac en Chine s’appelle China National Tobacco Corporation, une compagnie étatique, comme la Seita à une époque. Ce monstre possède le quasi-monopole de la production et de la vente sur le marché chinois. Ses volumes de fabrication et son chiffre d'affaires sont à la mesure du pays.

2.550 milliards de cigarettes par an 

La CNTC produit trois fois plus de cigarettes que l'américain Philip Morris, qui fabrique les Marlboro notamment. Le nombre de cigarettes produites chaque année par la CNTC est de  2.550 milliards d'unités, soit le tiers de la production mondiale. 

Le chiffre d'affaires de la CNTC en 2012 (dernier chiffre public), était de 170 milliards de dollars, c’est-à-dire plus que le chiffre d'affaires d'Apple cette année-là. 

Tabagisme intensif

Résultat, les chinois fument comme des pompiers. Il y aurait 350 millions de fumeurs, et l'OMS estime qu'un homme sur deux est accro au tabac en Chine. Le tabagisme provoque un million de décès par an.

Etat producteur ou protecteur ?

Il existe un conflit entre l'Etat chinois qui fabrique et vend les cigarettes et l'Etat qui doit protéger sa population. La vente de cigarettes par la CNTC ainsi que les taxes perçues sur les cigarettes vendues représentent entre 7 et 10% du revenu annuel du pays. Ce n'est pas rien quand un Etat boucle son budget.

Malgré l’attrait de cette manne, le gouvernement chinois a pris des mesures drastiques contre le tabagisme depuis un an, avec  des amendes à la clé pour les contrevenants et des inspecteurs pour surveiller la population. De plus, d'ici la fin de 2016, ce sera l'interdiction totale de fumer dans les lieux publics sur tout le territoire.

L'an dernier, pour la première fois depuis 20 ans, les ventes de tabac ont baissé en Chine. - 2,4%, ce qui représente 60 milliards de cigarettes en moins.

Des fumeurs chinois à Pekin
Des fumeurs chinois à Pekin (GREG BAKER / AFP)