C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? La mutation de la grande distribution américaine

Alors que Carrefour supprime 2 400 postes pour se transformer, franceinfo s’intéresse à la stratégie de l’américain Walmart, leader mondial de grande distribution

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoGérald RouxRadio France

Mis à jour le
publié le

Un magasin Walmart à Chicago 
Un magasin Walmart à Chicago  (SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Walmart, c'est 4,5 fois le chiffre d'affaires de Carrefour. Le groupe américain est le 3eme plus important employeur mondial avec 2,2 millions de salariés, presque 6 fois plus que Carrefour. Mais Walmart est menacé par Amazon et se bat contre ce site depuis plusieurs années.  

Contrer le leader des ventes en ligne  

Le géant de la vente en ligne grignote le gros gâteau que Walmart a dégusté (presque) seul pendant des décennies. Depuis deux ans, le groupe de grande distribution a mis le paquet pour contrer Amazon.  

Pour commencer, il a racheté le site internet de discount  Jet.com et a placé son fondateur à la tête de ses activités digitales. Walmar a aussi a racheté des sites de ventes en ligne, dans le prêt à porter, les chaussures, les équipements de plein air.  

Vendre et livrer par tous les moyens  

Ensuite, l'été dernier, Walmart s'est allié à Google pour vendre des centaines de milliers de produits qui peuvent être commandés par la voix via le l'assistant vocal Google sur smartphone ou l'enceinte connectée Google home.  

Par ailleurs, Walmart se focalise sur les livraisons à domicile et propose à ses employés de faire des heures supplémentaire en livrant des achats effectués sur son site. Actuellement, Walmart teste en Californie la livraison à domicile via des serrures connectées, ce qui permet de livrer quand le client n'est pas chez lui.

Enfin, dans ses magasins, Walmart développe le système "Scan & Go". Il n’y a plus de caisse. Les clients scannent les produits pour le payer avec leur mobile.

Conséquences sociales

Sans surprise, cette mutation a des conséquences sociales. Walmart a supprimé 18 000 emplois rien qu'en 2016, et cela continue. La semaine dernière, le groupe a annoncé la fermeture de 63 magasins. 11 000 personnes y travaillent et ne savent pas encore ce qu’elles vont devenir.     

Rude concurrence

Toutefois, cette stratégie ne paie pas aussi vite que Walmart le souhaiterait. Même si ses ventes en ligne décollent de manière exponentielle, elles restent bien inférieures à celles d'Amazon qui contrôle 40% du commerce en ligne.  

De plus, Amazon possède maintenant des magasins en dur, grâce au rachat en 2017 de la plus grande chaîne de magasin bio américaine Whole Food et aussi avec le lancement d'un nouveau type de commerce, Amazon Go. Les clients ne passent pas à la caisse car des caméras filment les produits achetés et les clients sont directement débités sur leur compte. Walmart n’en a pas fini avec Amazon.

Un magasin Walmart à Chicago 
Un magasin Walmart à Chicago  (SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)