C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? La lutte contre la saleté à Singapour

Alors qu’Anne Hidalgo veut en finir avec la saleté à Paris et multiplier les amendes contre les mégots de cigarettes, coup de projecteur sur Singapour où règne la "tolérance zéro"  

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le quartier d\'affaires de Singapour 
Le quartier d'affaires de Singapour  (ROSLAN RAHMAN / AFP)

Cette cité-Etat asiatique est probablement la ville la plus propre du monde. Architecture futuriste où l'argent y coule à flot, Singapour est la plus grande concentration de millionnaires au monde.

Au total, 5,4 millions de personnes vivent à Singapour, qui connait  la densité de population la plus élevée de la planète après Monaco. Dans ces conditions, pour préserver la propreté, le pouvoir a choisi les grands moyens.

Un monde d’interdits

A Singapour les rues sont impeccables. Il n’y pas de détritus. Pour en arriver là, les habitants vivent dans un monde d'interdits. Il y a des panneaux partout pour interdire à peu près tout.

No smoking

La principale interdiction concerne la cigarette. Dans la rue, on ne peut pas fumer n'importe où. Il faut être à plus de 20 mètre d'un bâtiment. Il y a des endroits dédiés, des "smoking points". Si on enfreint la loi, les amendes pleuvent à coup de centaines d'euros et cela peut aller jusqu'à 1 300 euros.

La chasse aux mégots

Pour les jets de mégots, c’est encore plus sévère. Il y a deux ans, une habitante a été condamnée à 12 800 euros d'amende car elle avait jeté le contenu de son cendrier par la fenêtre. Il y avait une trentaine de mégots dans le cendrier. La fumeuse salissante a été confondue par des images de vidéo surveillance.

Surveillance totale

Car Singapour est très surveillée, par des milliers de caméras et des patrouilles de policiers en civil. Si on jette par terre un simple détritus, c'est 200 euros d'amende minimum.   

Attention dans le métro

Le métro n’échappe pas à cette politique de "tolérance zéro".  Il y a quelques années, deux Allemands ont écopé de neuf mois de prison ferme et trois coups de bâton parce qu'ils avaient dessiné sur les murs du métro. Dans le métro, il est interdit de boire et de manger. Il y a même un fruit qui est interdit dans le métro parce qu'il sent trop mauvais.

No chewing-gum

L’autre grand interdit concerne le chewing-gum, jugé trop salissant car il colle partout. Il est donc interdit d'en importer et d'en vendre. Et ceux qui en consomment n'ont pas intérêt à les cracher par terre. Ils risquent 1 000 euros d'amende.

En 2005, un condamné à mort avait demandé un dernier chewing-gum avant son exécution. Refusé ! Les autorités trouvaient cela "trop grossier, même dans le couloir de la mort".

On l’a compris Singapour c'est très propre, mais c'est aussi très "Big Brother". Officiellement, ce pays est une démocratie, mais il n'a pas jamais connu l'alternance politique en 50 ans d’existence.

Le quartier d\'affaires de Singapour 
Le quartier d'affaires de Singapour  (ROSLAN RAHMAN / AFP)