Cet article date de plus de quatre ans.

C'est comment ailleurs ? La législation sur la consommation de cannabis en Europe

écouter (3min)

Alors que Benoît Hamon propose la légalisation de l'usage du cannabis, franceinfo s’intéresse à la législation en Europe. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un plan de cannabis   (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Avant de regarder ce qui se passe chez nos voisins, en matière de consommation de cannabis, faisons un petit rappel de la législation française. La loi dit notamment que "l’usage illicite de l’une des substances ou plantes classées comme stupéfiants est puni d’un an d’emprisonnement et de 3.750 euros d’amende". Cette interdiction concerne aussi bien l’usage public que l’usage privé et elle ne fait aucune différence entre les drogue, qu’il s’agisse de cannabis ou d’héroïne.

Les 14 pays de l’Europe dure 

Il existe plusieurs groupes de pays en Europe. D’abord les 14 pays où la consommation de cannabis est illégale ; Royaume-Uni, Irlande, Suède, Finlande, Estonie, Pologne, Slovaquie, Hongrie, Autriche, Roumanie, Bulgarie, Grèce, Chypre et donc France.

Dans ces pays, la possession et l'usage de cannabis est une infraction pénale. Cela ne signifie pas que la personne interpellée va en prison, mais elle risque une peine sévère. À Chypre, par exemple, c'est très sévère puisqu’on risque huit ans de prison pour possession de cannabis et même la perpétuité pour consommation.

Les 12 pays qui ont dépénalisé

L'Allemagne, la République tchèque, la Belgique, le Danemark, l'Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, la Croatie, le Portugal et la Slovénie ont choisi de dépénaliser. 

Le cannabis n'est pas toléré dans ces pays, mais les amendes prévues sont plus légères. Les législations de ces pays se construisent en fonction de la possession de cannabis pour usage personnel ou pas.

Par exemple, en Italie, en-dessous de cinq grammes, la personne arrêtée recevra un simple avertissement et elle sera interrogée par le préfet de police. En dessus de cinq grammes, ce sera assimilé à du trafic de drogue. Au Portugal où la culure de cannabis à des fins thérapeutiques est autorisée depuis 2004, au-dessous de 25 grammes, la consommation de cannabis est dépénalisée, mais il y a une amende.

Les pays qui tolèrent

L'Espagne et les Pays-Bas tolèrent et encadrent la possession de cannabis et considèrent le cannabis comme une drogue douce. En Espagne, l'usage des drogues et la possession pour usage personnel et dans des lieux privés ne sont pas considérés comme des crimes ou délits.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers C'est comment ailleurs ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.