C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? L'obésité au Japon

Alors qu’un Français sur deux est trop gros à l'âge adulte, quel est le taux d’obésité au Japon, le pays le plus mince du monde industrialisé ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoGérald RouxRadio France

Mis à jour le
publié le

Une mesure de masse coporelle dans une clinique japonaise.
Une mesure de masse coporelle dans une clinique japonaise. (YOSHIKAZU TSUNO / AFP)

Au Japon, l'obésité est quasi-invisible, en dehors des combats de Sumo… Le pays est le champion de la minceur, à égalité avec la Corée du Sud. Le taux d'obésité y est de seulement, 3%, contre 13% en moyenne dans le monde et 33% aux Etats-Unis.

Alimentation saine

Le régime alimentaire des Japonais explique largement ce phénomène. Au-delà des sushis et sashimis, les japonais mangent beaucoup de produits de la mer et des végétaux.

Riz, chou, radis, champignons, algues, patate douce, igname. Ces  fibres permettent d'atteindre la satiété. Les légumes sont cuits à la vapeur. 

Différences avec l’Occident

Les Japonais mangent moins de viande rouge et moins de pain qu’en Occident. Peu de beurre et de céréales. Ils mangent moins sucré et moins salé. Les portions sont aussi plus petites et les Japonais mangent plus lentement en enfournant de moins grosses quantités de nourriture avec leurs baguettes. Enfin, le thé vert qu’ils boivent aide à bruler les graisses.

Les habitudes changent malgré tout

Les comportements "à l'Américaine" touchent en particulier chez les jeunes avec la consommation de hamburgers, frites, beignets et autres milk-shakes. Les achats à toute heure dans des petits supermarchés et la consommation de produits moins frais ont fait augmenter l'indice de masse corporelle des japonais, les cas de diabète et de cholestérol.

Une loi contre l’obésité  

Les autorités ont réagi en 2008 avec une loi appelée loi "métabo", comme "métabolisme". La loi oblige les autorités locales et les employeurs à effectuer des mesures de surpoids dans le cadre des examens médicaux classiques.

Le tour de taille standard est de 85 centimètres chez les hommes et 90 chez les femmes. Si l’on dépasse, on est classé "métabo", c'est désormais le nom pour désigner mes personnes en surpoids ou obèses. 

Changer les habitudes sous peine de sanctions

Les japonais sont classés par catégories et les plus gros sont obligés d'être suivis, conseillés, de changer leurs habitudes alimentaires et de faire de l'exercice. Les autorités locales et les entreprises doivent s'en charger.

Si elles ne le font pas, elles risquent des amendes, des pénalités. L'objectif du gouvernement est ambitieux. Il veut faire baisser le nombre de personnes en surpoids d'un quart en huit ans. 

Une mesure de masse coporelle dans une clinique japonaise.
Une mesure de masse coporelle dans une clinique japonaise. (YOSHIKAZU TSUNO / AFP)