C'est bon pour la planète, France info

C'est bon pour la planète. Le compost

Tout l'été, Isabelle Autissier répond aux questions d'adolescents sur l'environnement, avec Anne-Laure Barral.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un bac pour faire son propre compost avec les biodéchets des repas.
Un bac pour faire son propre compost avec les biodéchets des repas. (BÉNÉDICTE DUPONT / RADIO FRANCE)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Nos biodéchets, c’est-à-dire les épluchures de nos fruits ou de nos légumes, les restes de repas, composent un tiers de nos poubelles. Cela correspond environ à 100 kg par an et par personne. "Pour moi, ce ne sont pas des déchets, mais de la matière première pour la nature, pour les plantes. Ça peut se réutiliser et cela se fait dans un compost", explique la présidente du WWF France, Isabelle Autissier.

Faire un compost avec ses biodéchets, ce n’est pas si compliqué. Il existe des immeubles ou des quartiers même en zone urbaine où l’on peut venir apporter ses biodéchets pour faire le compost qui servira aux jardins partagés ou aux espaces verts de sa ville. "On peut même faire son propre compost sur son balcon et je vous assure que cela ne sent pas si mauvais", garantit la présidente du WWF.

La nature recycle beaucoup, elle ne jette rien

Même si Amaury, notre jeune auditeur de 13 ans, a un balcon, il ne pense pas vraiment à la solution compost : "Je ne me pose pas trop la question de savoir s'il faut faire un compost. Les épluchures, je les jette juste dans la poubelle non recyclable."

C’est dommage, parce que cela retire à la nature quelque chose qui pourrait devenir de la bonne terre, bonne pour faire pousser les plantes, pour les vers de terre donc pour les insectes et les oiseaux. "Nous devrions bien nous inspirer du modèle circulaire de la nature : elle ne produit rien, elle ne jette rien, elle ne fait que recycler", explique Isabelle Autissier.

Le recyclage des biodéchets sera une obligation en Europe en 2025, il est donc temps de se préparer à mettre de côté ses épluchures pour faire un compost.

En savoir plus : le programme Weactforgood du WWF

Un bac pour faire son propre compost avec les biodéchets des repas.
Un bac pour faire son propre compost avec les biodéchets des repas. (BÉNÉDICTE DUPONT / RADIO FRANCE)