Cet article date de plus d'un an.

À Hong Kong, les collégiens vont apprendre à maîtriser l'intelligence artificielle dès la rentrée prochaine

Les élèves hongkongais, âgés de 12 à 15 ans, vont bénéficier d'un programme unifié et complet sur l'intelligence artificielle. Les cours vont commencer après les vacances d'été.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Dès septembre 2023, les collégiens hongkongais vont prendre des cours de maitrise de l'intelligence artificielle. Photo d'illustration. (LE PARISIEN / ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)

Un peu partout dans le monde, les gouvernements se demandent comment l'intelligence artificielle va bouleverser le monde du travail et l'éducation des enfants. À Hong Kong, les autorités locales ne veulent pas perdre de temps dans cette révolution : elles viennent de dévoiler un changement du programme scolaire. Dès septembre 2023, les élèves vont prendre des cours de maîtrise de l'intelligence artificielle.

>> TÉMOIGNAGES. "Il ne faut pas voir l'intelligence artificielle comme un ennemi" : ces travailleurs qui utilisent ChatGPT comme assistant personnel à l'insu de leur employeur

Le Bureau de l'éducation qui contrôle le contenu des programmes à Hong Kong vient d'annoncer qu'il avait finalisé le contenu de nouveaux cours sur l'intelligence artificielle. Tous les collégiens dans les 450 écoles publiques de la cité vont commencer ces cours après les vacances d'été.

Les enfants de Hong Kong font déjà de l'initiation au code à l'école primaire et il y a aussi dans certains collèges des échanges prévus avec les enseignants sur l'intelligence artificielle. Mais, cette année, le Bureau de l'Éducation, l'équivalent un peu du ministère de l'Éducation nationale, voulait absolument un programme unifié et complet pour tous les enfants âgés de 12 à 15 ans.

Comprendre les avantages et les dérives possibles

Ce ministère explique que tous les élèves ne vont pas forcément travailler dans la tech ou l'innovation, mais que l'intelligence artificielle va forcément impacter leur vie et qu'ils doivent donc en comprendre les bases et les avantages, mais aussi les dérives potentielles. Pour l'instant, la formation est étalée sur 14 heures et intégrée au cours habituel de technologie de l'information et de la communication. Donc les enfants vont apprendre à générer des images et des textes sur des sites similaires à celui de ChatGPT.

Il y aura de l'initiation à la vision par ordinateur, où l'on initie les machines à analyser des images afin de leur faire rendre ensuite un service. Le Bureau de l'Éducation prévoit aussi des cours sur la synthèse vocale, des ateliers où les collégiens devront travailler en équipe et essayer d'utiliser l'intelligence artificielle pour un résoudre un problème concret. Plusieurs leçons sont programmées sur les enjeux éthiques de l'intelligence artificielle : les autorités veulent que les enfants comprennent les conséquences sociales de ces nouvelles technologies sur leur vie en dehors de l'école.

L'un des enjeux est que les professeurs doivent pouvoir enseigner cette nouvelle matière immédiatement. Le gouvernement de Hong Kong a annoncé qu'il allait lancer parallèlement des ateliers de formation pour ses professeurs de collège à la rentrée de septembre. Pour l'instant, il a programmé un millier de formations pour que les enseignants puissent être au niveau avant d'animer leurs propres cours d'intelligence artificielle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.