Cet article date de plus de huit ans.

Traverser la guerre avec Aurélien Ducoudray

écouter (10min)
Aurélien Ducoudray fut Photoreporter. Devenu scénariste de BD, il signe cet été "Amère Russie" avec Anlor et "Békame"avec Jeff Pourquié.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  ("Amère Russie" et "Békame", deux histoires d'Aurélien Ducoudray © Anlor, Bamboo / Jeff Pourquié, Futuropolis / Jeff Pourquié, Futuropolis)

De l’un de ses reportages – il accompagnait alors un convoi de solidarité humanitaire dans les Balkans au lendemain de la guerre qui a déchiré l’ex-Yougoslavie,  le photo reporter Aurélien Ducoudray avait tiré le scénario d’une bande dessinée remarquée : Clichés de Bosnie . Il a pris goût à la BD. Elle est devenue son métier.

Amère Russie  est l’histoire d’une petite bonne femme douce et obstinée, une pauvre mère de soldat russe qui va chercher son fils, prisonnier en Tchétchénie. Partie de Moscou, elle va traverser l’immense pays en bus, à pied, en carriole, en plein hiver et en pleine guerre.

Bosnie hier, Tchétchénie aujourd’hui, Ducoudray dit écrire en souvenir d’un grand-père embarqué jeune homme dans le second conflit mondial. Et en prenant, ce qui peut paraître surprenant pour ce grand gaillard, le point de vue des femmes.

Autant Aurélien Ducoudray avait fait le voyage en Bosnie, autant ni lui ni Anlor, la dessinatrice qui met en images la tristesse des ciels bas et l’angoisse des visages fatigués, n’ont jamais mis les pieds dans le Caucase. Ils ont travaillé à partir de témoignages, sur documents, notamment les photos de l’américain Stanley Greene et du français Eric Bouvet. Et si Amère Russie est une fiction, elle sonne cruellement vraie.

Le 1er tome a pour titre Les Amazones de Bassaïev . La suite et fin sortira au printemps prochain. Amère Russie sous le label Grand Angle.

Fiction et Bande dessinée du réel encore avec la parution du tome 2 de Békame . Dessiné par Jeff Pourquié, Békame est l’histoire d’un jeune sans-papier qui pense trouver l’Eldorado de l’autre côté de la Manche. Aurélien Ducoudray ne souhaiterait pas qu’on  y voie une simple illustration de ce qui se passe à Sangatte. Mais on ne peut s’empêcher de penser à la station balnéaire du Pas-de-Calais sur laquelle butte les migrants. Son personnage réussira-t-il à s’en sortir là où tant d’autres échouent ? Le but du voyage n’est pas forcément inscrit dans la géographie.

Békame , à découvrir aux éditions Futuropolis.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.