BD bande dessinée, France info

Tout sur Tintin

Analyses, commentaires, parodies : "Les aventures de Tintin" ont déjà donné lieu à 400 livres. "Bibliographie d'un mythe" les recense de manière critique.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Tintin, ses trésors, ses secrets et sa littérature secondaire © Hergé, Casterman / Stanislas, Les Impressions nouvelles / Hergé, Casterman)

Le premier est né l’année de parution d’Objectif Lune dans le petit XXe. Le second, juste après la publication des Bijoux de la Castafiore en album. L’un est moine dominicain, l’autre, syndicaliste CGT. La passion de Tintin les unit à tel point que Dominique Cerbelaud et Olivier Roche ont signé ensemble le plus étonnant des livres consacrés au petit reporter.

Éditée aux Impressions Nouvelles, Bibliographie d’un mythe répertorie près de 400 ouvrages qui parlent de Tintin. Pour chaque titre, la couverture, un résumé et un commentaire sur l’intérêt qu’il revêt pour les maniaques du maître de la ligne claire. Leur ouvrage préféré dans cette Bibliographie d’un mythe  ? Tintinolatrie d’Albert Algoud, sorti en 1987.

N’y figure pas en revanche l’édition 2014 des Trésors de Tintin de Dominique Maricq. Elle vient de sortir. Ce beau livre renferme de précieuses informations sur chaque album de Tintin, des images inédites et des documents exceptionnels. Dans le coffret, une pochette renferme 22 rares fac-similés.

L’actualité tintinesque, c’est encore, et toujours chez Casterman, le second volume de La Malédiction de Rascar Capac, les secrets du Temple du Soleil. On peut y lire l’histoire comme elle parut dans la presse belge entre 1946 et 1948,  accompagnée des recherches et commentaires du spécialiste Philippe Goddin.

(info manga 653)

Tous les 15 jours, Jean-Christophe Ogier accueille ici la chronique "Info manga" de Lætitia de Germon de la rédaction de franceinfo.fr. Pour vous guider parmi les nombreuses parutions, Lætitia vous livre sa sélection et ses coups de cœur.

Chinese Girls , de Benjamin, chez Pika

(© Benjamin / Pika)

Benjamin, de son vrai nom, Zhang Bin Lin est un véritable phénomène en Chine, il est repéré par des maisons d’édition étrangères, et en 2006 il publie son premier album en France, Remember . C’est le début de l’ascension de l’artiste sur la scène internationale.

 

Il crée le magazine de BD True Colors , qui rassemble des œuvres courtes de divers artistes de BD, chinois ou non, et fonde sa propre école de dessin à Pékin, la True Colors Academy of Visual Arts, dans laquelle il accueille chaque année des élèves du monde entier.

 

Chinese Girls, chez Pika, est son premier album publié en France depuis 2010. Créé spécialement pour le public français, il contient de magnifiques illustrations numériques inédites et des croquis à l’aquarelle, et des textes qui nous font passer du glauque au touchant. Benjamin explique qu’après d'innombrables moments de douleur et de plaisir, il a appris à respecter les femmes, à aimer les femmes. C’est ainsi qu’il livre un regard empreint de sensualité et d’émotions sur la femme chinoise, sans jamais être vulgaire. Des portraits sur le vif d’une jeunesse perdue entre tradition et modernité, dans une Chine nouvelle où réussite ne rime pas toujours avec bonheur.

(© Benjamin / Pika)

 

Cet ouvrage vous sera proposé en deux éditions différentes : une édition standard à 12,50€, et une édition deluxe à 45€. L'édition standard proposera en fin d'album des travaux préparatoires qui offrent une vision nouvelle sur les travaux de l’artiste. Ces travaux préparatoires seront aussi inclus dans l'édition deluxe, mais cette dernière proposera un supplément de plus de 100 croquis à la main et de cahiers de travaux préparatoires inédits pour découvrir l’envers du décor.

 

Quelques unes de ses œuvres sont exposé à la Galerie Arludik de Paris jusqu’au 13 décembre 2014. 

(Tintin, ses trésors, ses secrets et sa littérature secondaire © Hergé, Casterman / Stanislas, Les Impressions nouvelles / Hergé, Casterman)