Cet article date de plus de neuf ans.

London et Scott Fitzgerald en BD

écouter
"Le Loup des Mers" de Jack London et "Gatsby le Magnifique" de F. Scott Fitzgerald, deux belles adaptations BD signées Riff Reb's, Benjamin Bachelier et Stéphane Melchior-Durand.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
  (©)

Il
habite au Havre, il a un peu navigué, mais s'il en a l'allure, Riff Reb's,
longs favoris blancs et teint hâlé, se défend d'être un loup de mer. Pourtant, les
vagues et les embruns reviennent inlassablement fouetter ses pages.

Après
avoir adapté en bande dessinée le roman de Pierre Mc Orlan : A bord de l'Etoile Matutine, il a fait
de même avec Le Loup des mers de Jack
London.

La
puissance, la violence, l'immensité de l'élément liquide
, la fragilité du
navire balloté sur l'océan dans la nuit obsédante, tout ici prédispose aux vertiges
étourdissants qui saisissent les marins comme les lecteurs.

Résignés
à leur sort dans ce décor de cauchemar glacé, les hommes, durs au mal, s'affrontent
dans le huis-clos du bateau
. Embarqué malgré lui, le jeune héros fait face au
capitaine dont la brutalité, pour ne pas dire la bestialité, fait pièce à la profondeur
de réflexion.

Les
couleurs froides, en aplats jaune orangé, verdâtre ou bleu nuit
, les ombres qui
mangent les visages grimaçants font de cette philosophie un sport de combat.
L'apparition d'une femme aux deux tiers du récit ne parviendra pas à réchauffer
les cœurs ni à éclairer l'atmosphère et le paysage. Force et désillusion :
grâce à Riff Reb's, ce récit initiatique, qui marque le passage du XIXème au
XXème siècle nous parle encore aujourd'hui.

Le Loup de mers chez
Noctambule.

Autre
adaptation en BD d'un sommet de la littérature mondiale, celle de Gatsby le Magnifique de Francis Scott
Fitzgerald.  

Publié
en 1925, le roman a pour cadre Long Island, la banlieue chic de New-York au
bord de l'océan et brosse le portrait d'une bourgeoisie américaine
superficielle. Pour
leur BD, Benjamin Bachelier et Stéphane Melchior-Durand ont choisi de
transposer le récit en Chine, la Chine contemporaine, à Shanghai, la nouvelle
Babylone économique. Avec un dessin délicat, des couleurs apaisées. Pari osé,
pari gagné...

*Gatsby le Magnifique

  • (dans
    la collection fétiche des éditions Gallimard).

Tous les 15 jours, Jean-Christophe Ogier accueille ici la
chronique "Info manga" de Lætitia de Germon de la rédaction de
franceinfo.fr. Pour vous guider parmi les nombreuses parutions, Lætitia
vous
livre sa sélection et ses coups de cœur.

Le salon Paris Manga se déroule jusqu'à dimanche soir à Paris
Porte de Versailles.

Le manga occupe une place centrale avec la présence de
plusieurs dessinateurs réputés :

Tensai Okamura est un réalisateur d'anime et animateur
japonais reconnu. En 1984, il rentre au studio d'animation Madhouse en tant qu'animateur.
Dans les années 90, il est recruté par Katsuhiro Otomo pour réaliser la
deuxième partie de Memories . Il participe ensuite au storyboard de Neon genesis
Evangelion
. En 1998, il travaille sur le storyboard et l'animation Cowboy Beebop .

Takahiro Komori entre au studio Anime R et sera formé par
Taniguchi Moriyasu à sa sortie du lycée.  Après avoir travaillé sur
plusieurs projets tels que City Hunter , en tant qu'animateur, il quitte la société
pour devenir indépendant. Il travaille alors sur Escaflown ou encore Cowboy
Beebop
en tant que responsable de l'animation. En 2008, il entre chez Bones,
dont il est l'un des directeurs. On connait Komori notament pour son travail en
tant que chara-designer et directeur d'animation sur la célèbre série Darker
Than Black
.

Akemi Takada est
une illustratrice japonaise et une dessinatrice de personnages d'anime, créatrice de Creamy Mami . Dès
1977, elle commence à travailler pour Tatsunoko Pro, qu'elle quitte au début
des années 1980 pour travailler sur l'anime Urusei Yatsura , du manga éponyme de
Rumiko Takahashi. Aujourd'hui, elle est dessinatrice freelance avec son propre
studio. Entre 1987 et 1994, elle travailla sur la saga de Patlabor . Elle a notamment
travaillé sur Orange Road, Lamu, Maison Ikkoku (à partir de l'épisode 26), Ranma ...

Moon Stream était en concert samedi. C'est une nouvelle
combinaison musicale alliant le style Visual Kei japonais au son underground de
New York. Créé début 2011, Moon Stream est composé de Satsuki au chant (ex
RENTRER EN SOI) et de Tomo à la guitare (echostream). Ces deux artistes,
officiants depuis le tout début de la vague Visual Kei au Japon, se produisent
maintenant à l'opposé du globe.

SAYURa est en show case et dédicace au côté de Akemi Takada.
Ce groupe Unit avec RiHO, LUNa et NAGi. Le concept du trio est
plutôt intéressant : La fleur de cerisier (sakura) représente le printemps
c'est un symbole très important pour les Japonais. C'est l'image de la beauté
et de la pureté des pétales et le nom de SAYURa est l'image des pétales
flottant doucement dans l'air (yurameku en japonais).

Le programme de Paris manga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.