Cet article date de plus de huit ans.

Les hommes de ZEP

écouter
La rentrée BD avec l'arrivée d'une nouvelle maison d'édition, RUE DE SèVRES et un auteur, ZEP, qui se remet en question.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

C'est
à ZEP que l'on doit le premier événement de la rentrée BD. Le dessinateur de
Titeuf surprend son monde en signant Une
histoire d'hommes
, premier titre d'une nouvelle maison d'édition. RUE DE SèVRES est une filiale de l'École des loisirs, maison bien
connue spécialisée dans le livre jeunesse. Pourtant, cette première BD
s'adresse résolument à un autre public. Zep passe à l'âge adulte. Ce à quoi, il
répond : " En tout cas, je quitte la comédie. Et ça me fait un bien
fou ".

Après
20 millions d'albums vendus, le déclic s'est produit il y a trois ans avec la
publication de ses carnets de croquis : des paysages souvent, un mur de
pierre, une chapelle, quelques rues, dessinés avec le souci d'échapper à la
caricature. Zep apporte aujourd'hui le même soin à mettre en scène une bande de
potes, rockers sur le retour que la vie n'a pas épargnés.

Arrivé
au milieu de la quarantaine, marié trois fois, père de cinq enfants, ZEP a lui-même
éprouvé l'amertume, la mélancolie,  les
doutes et les joies qu'il met au cœur de ses personnages.

ZEP
réaliste, pour l'auteur, c'a été un tournant compliqué. Il lui a fallu dessiner
l'album trois fois. Pour les lecteurs, le défi est amplement relevé. Le propos d'Une histoire d'hommes est intimiste et
fort émouvant. ZEP y conçoit l'aventure comme une question. Devenu
adulte, quand on a compris qu'on ne serait pas Indiana Jones, comment fait-on
pour passer le cap ? Philippe Chappuis, lui, ne sera jamais le rocker
Robert Plant ou Bob Dylan, ses idoles, mais il est devenu ZEP. Et c'est déjà beaucoup.

ZEP
sera l'invité de Bernard Thomasson, mardi prochain dans le 13-14  de France Info.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.