BD, bande dessinée, France info

La saison des BD politiques

C'est la saison des BD politiques... avec en tête d'affiche, normal, François Hollande !

(©)

Deux
journalistes, et non des moindres, livrent en même temps leur BD
présidentielle.
Dans la veine de ce qu'il avait déjà imaginé sous le quinquennat
précédent avec Sarkozy et les femmes et
Sarkozy et les riches , Renaud Dély ,
le directeur de la rédaction du Nouvel Observateur , propose aujourd'hui Hollande et ses 2 femmes , dessiné comme
les précédents par Aurel. Les deux femmes, ce sont bien sûr Ségolène Royal et
Valérie Trierweiler. La BD raconte, politiquement parlant, comment le Président
normal est tombé amoureux de l'une et l'autre, et la haine réciproque qui
consument les deux dames.

Hollande et ses
2 femmes
,
aux éditions Drugstore.

Autre
journaliste, Marie-Eve Malouines , chef du service politique de France Info , (cette
annonce relève donc du copinage maison), signe Moi Président, ma vie quotidienne à l'Elysée , dessiné par Faro.
Ici, tout commence le jour de l'intronisation du nouveau chef de l'Etat,
contraint de remonter les Champs-Elysées en voiture décapotée, les pieds dans
l'eau. L'astuce du scénario : deux mouches du coche vibrionnent régulièrement
autour de François Hollande pour délivrer leurs conseils. Ces angelots agaçants
ont la tête de François Mitterrand et Pierre Bérégovoy.

Moi Président,
ma vie quotidienne à l'Elysée
, édité chez Jungle.

Rachida, Aux
noms des pères
 en
rajoute pour sa part dans le registre "sarcastique et volontairement
irrévérencieux".
Ce sont les termes employés par le juge des référés de
Versailles qui, il ya quelques jours, a débouté l'ex-garde des sceaux de sa
demande d'interdiction de publication de cette BD d'Yves Derai, Marco Paulo et
Bernard Swysen, aux éditions 12bis. Ici, l'on mène l'enquête pour trouver qui
pourrait bien être le père de la petite Zora représentée sous les traits d'une
Rachida Dati modèle réduit.

Dans
ces albums, la bande dessinée apparaît comme un moyen amusant et populaire de
faire passer les informations glanées off
,
comme on dit, c'est à dire les confidences que le milieu politique glisse aux
journalistes les plus curieux ou les plus familiers du sérail.

Chez
Glénat, la star de la trilogie du printemps est la République en personne
. Sous
couvert d'énigmes policières à résoudre, les trois albums qui paraissent
simultanément racontent le climat de la troisième, de la quatrième et de la
cinquième République : l'affairisme des années 30, les règlements de
compte au lendemain de la Libération, la guerre d'Algérie. A chaque album, un dessinateur
différent, mais tous les scénarios des Mystères
de la République
sont signés de Philippe Richelle.

(©)