BD bande dessinée, France info

BD bande dessinée. Un Batman européen

DC Comics, le célèbre éditeur de super-héros américain a fait appel à Enrico Marini pour signer une aventure de Batman. Et c'est au Joker, le grand méchant souriant, que le dessinateur italo-suisse donne le premier rôle.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
Laetitia de GermonJean-Christophe OgierfranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

LE CHEVALIER NOIR DE MARINI
LE CHEVALIER NOIR DE MARINI (ENRICO MARINI, DC COMICS-DARGAUD)

Batman franco-belge-italo-suisse

Ce n’est pas tous les jours que les Américains viennent proposer à un auteur de BD franco-belge, quand bien même fut-il italo-suisse comme Enrico Marini, de signer une histoire de super-héros dans la pure tradition des comics. Le dessin de Marini, il est vrai, a constamment regardé de l’autre côté de l’Atlantique. Dans ses séries, Les Aigles de Rome ou Le Scorpion, ses personnages fétiches sont toujours des gaillards taillés comme des armoires à glace. Marini affectionne les mentons carrés, les épaules larges et les scènes d’action.

Un prince pas si charmant

C'est parfait pour aborder l’univers de Batman. Et plonger dans les profondeurs spectaculaires de Gotham City où sévit le Joker. C’est d’ailleurs le clown pervers qui fait tout l’intérêt de ce premier volume intitulé The Dark Prince Charming. Le prince charmant, ce n’est pas le chevalier noir, ici occupé à sauver une petite fille, mais bien le Joker, archétype du vilain, apparu pour la première fois en 1940.

Je ne voulais pas que le Joker soit simplement un monstre. Il est drôle, charmant, génial. Il peut changer de personnalité toutes les deux minutes.

Enrico Marini

Même si un personnage féminin, la célèbre Catwoman, se mêle à la danse et en fait des tonnes pour qu’on s’intéresse à elle, ne nous y trompons pas ! La séance de séduction amour-haine ne concerne que les garçons : le type qui se balade en costume de chauve-souris et le dandy aux cheveux verts, outrageusement maquillé. Ça cogne fort. C’est glauque à souhait.

Batman, The Dark Prince Charming par Enrico Marini est à la fois publié en anglais par DC Comics et en français chez Dargaud.

INFO MANGA
INFO MANGA (FRANCEINFO)

Tous les 15 jours, Jean-Christophe Ogier accueille ici la chronique "Info manga" de Laetitia de Germon. Pour vous guider parmi les nombreuses parutions, Laetitia vous livre sa sélection et ses coups de cœur.

Les mémoires de Vanitas, de Jun Mochizuki, chez Ki-oon

Il y a 7 ans, Jun Mochizuki venait à Paris pour le lancement de son manga Pandora Hearts, à l'occasion de Japan expo. La mangaka a eu un véritable coup de cœur pour la ville et a décidé de s'inspirer de ses émotions pour dessiner son nouveau manga Les mémoires de Vanitas.

Dans cette histoire, il est question de vampires, d’un grimoire, d’une quête et d’un dirigeable, un immense navire céleste aux allures de palais volant. Et donc, de Paris qui sera le théâtre de cette aventure mouvementée. Le manga ne manque pas d'humour. L'autrice aime bien maltraiter les protagonistes de l’histoire, le duo que forment le vampire et le simple humain auquel il sera associé : chute de pierres, coup de grimoire sur la tête, projection d'un personnage sur l'autre, autant de situations cocasses qui allègent le récit.

Très attirée par le Steampunk, ce courant essentiellement littéraire dont les intrigues se déroulent dans un XIXe siècle réinventé et marqué par les machines à vapeur, Jun Mochizuki a glissé de nombreux éléments de cet univers dans son manga. Elle s'est aussi inspirée de cet imaginaire industriel pour créer le design de son aéronef, sans pour autant le caricaturer par un trop plein de détails mécaniques.

LE CHEVALIER NOIR DE MARINI
LE CHEVALIER NOIR DE MARINI (ENRICO MARINI, DC COMICS-DARGAUD)