BD, bande dessinée, France info

BD, bande dessinée. Prix BD franceinfo 2017: la sélection

9 albums sont en lice pour le Prix franceinfo 2017 de la bande dessinée d’actualité et de reportage. Présentation de la sélection.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
FORCEMENT DOULOUREUX, LE CRU 2017 DE LA BD DU REEL
FORCEMENT DOULOUREUX, LE CRU 2017 DE LA BD DU REEL (JUNG GI KIM, DUPUIS / B. GUILLAUME, CAMBOURAKIS / DELOUPY, DELCOURT / PH. SQUARZONI, DELCOURT / G. DELISLE, DARGAUD / B. VIROT, CASTERMAN / H. SULAIMAN, Çà et Là + ARTE / ZEROCALCARE, CAMBOURAKIS / K. TATSUTA, KANA)

Et l’on commence avec un journal, celui d’un travailleur de la centrale de Fukushima, théâtre d’un accident nucléaire majeur le 11 mars 2011. Kazuto Tatsuta est alors dessinateur au chômage. Pour gagner sa vie d’abord, par engagement pour son pays confronté à la catastrophe aussi, il se porte volontaire au cœur du désastre. Tatsuta dessine dans les moindres détails la difficulté de travailler harnaché dans les combinaisons anti radiations, les strictes procédures de sécurité, les villes fantômes et le bétail abandonné à lui-même.

Au cœur de Fukushima, Journal d’un travailleur de la centrale nucléaire 1F (3 volumes en 2016), Kazuto Tatsuta, aux éditions Kana.

On ne parle plus beaucoup de la Birmanie. Icône de la résistance contre le régime militaire et prix Nobel de la paix, Aung San Suu Kyi est devenue ministre des Affaires étrangères, conseillère spéciale de l'État et porte-parole de la Présidence. Pourtant, les libertés fondamentales et la coexistence entre communautés sont toujours pour le moins fragiles.

Birmanie, fragments d’une réalité, Frédéric Debomy et Benoît Guillaume, éditions Cambourakis.

Dans Freedom Hospital, le dessinateur Hamid Soulaiman, 30 ans, né à Damas, raconte la guerre qui ravage aujourd’hui la Syrie, en inventant une poignée de personnages. Un kurde, un alaouite, un islamiste radical, un commandant de l’Armée Libre Syrienne se croisent et cohabitent dans un hôpital de fortune. Le noir et blanc saturé dit la confusion d’une guerre qui nous reste incompréhensible.

Freedom Hospital, Hamid Soulaiman, une coédition ça et là / Arte éditions.

En 1998, le journaliste américain David Simon a passé un an à suivre les inspecteurs de la brigade des homicides de Baltimore. Le trafic de drogue, la précarité, le désœuvrement font monter les statistiques de la violence. Philippe Squarzoni en a fait un "true comics", une BD du réel sèche et clinique, à l’américaine.

Homicide, une année dans les rues de Baltimore, Philippe Squarzoni, aux éditions Delcourt.

Deux journalistes ont voulu comprendre comment les jeunes iraniens acceptent ou se jouent des interdits qui enferment les sentiments. Interdit d’avoir des relations sexuelles avant le mariage. Interdit de se fréquenter sans chaperon. Interdit même de faire savoir à sa famille qu’on est amoureux tant qu’on n’a pas été officiellement présentés.

Love Story à l’iranienne, scénario signé sous le pseudonyme Jane Deuxard, mis en images par Deloupy, aux éditions Delcourt.

Ancien punk devenu auteur de bande dessinée, l’italien Zerocalcare raconte ses voyages risqués aux confins de la Turquie, de l’Irak et de la Syrie. Zerocalcare ne cache rien de ses doutes, de ses peurs, de ses questionnements, mais il revendique clairement son soutien au Rojava, territoire autonome au cœur des montagnes du Kurdistan.

Kobane Calling, Zerocalcare, aux éditions Cambourakis.

Steve Mc Curry est une figure du photojournalisme. Son nom n’est pas connu du grand public. Ses photos, si. La jeune afghane aux yeux verts en une du National Geographic, c’est lui. Ce livre brosse son portrait et son parcours.

Mc Curry, NY 11 septembre 2001, Jean-David Morvan et Jung Gi Kim, une coédition Magnum photos / Aire Libre

Dans S’enfuir, récit d’un otage, Guy Delisle raconte l’enlèvement d’un humanitaire dans le Caucase. Une histoire vraie, que lui avait décrite la victime de ce kidnapping. Christophe André est resté enfermé près de quatre mois, menotté, sans personne à qui parler. Avant de réussir à s’échapper. Le dessinateur québécois a pris le temps de 434 pages pour peaufiner ce récit au suspense minimaliste.

S’enfuir, récit d’un otage, Guy Delisle, aux éditions Dargaud.

Quelques auteurs tentent d’ouvrir une voie dans la BD du réel. Ils la nomment "enquête sociologique". C’est dans cette catégorie que l’on peut classer Turbulences. Soit, le fonctionnement d’une compagnie aérienne de premier plan, vu côté coulisses. Pour comprendre le quotidien des pilotes, hôtesses et stewards.

Turbulences,  Baptiste Virot, Anne Lambert, aux éditions Casterman.

Rendez-vous jeudi 12 janvier pour connaître le livre primé par le Prix franceinfo 2017 de la bande dessinée d’actualité et de reportage.

FORCEMENT DOULOUREUX, LE CRU 2017 DE LA BD DU REEL
FORCEMENT DOULOUREUX, LE CRU 2017 DE LA BD DU REEL (JUNG GI KIM, DUPUIS / B. GUILLAUME, CAMBOURAKIS / DELOUPY, DELCOURT / PH. SQUARZONI, DELCOURT / G. DELISLE, DARGAUD / B. VIROT, CASTERMAN / H. SULAIMAN, Çà et Là + ARTE / ZEROCALCARE, CAMBOURAKIS / K. TATSUTA, KANA)