Cet article date de plus d'un an.

BD, bande dessinée. Festivals sans festivités

écouter (3min)

Saint-Malo, Blois, Angoulême, pour cause de Covid-19, les festivals BD ont dû renoncer à accueillir leurs publics, mais ils n’abandonnent pas pour autant les auteurs qu’ils souhaitent promouvoir. 

Article rédigé par
Publié
Temps de lecture : 2 min.
NOUS N'IRONS PAS A BLOIS, LE COVID A COUPE LES PONTS. POUR ANGOULEME, L'ESPOIR EST ENCORE PERMIS. (EMILE BRAVO, BDBOUM / CHLOE WARY, WILLY OHM, 9E ART +)

Signée par le dessinateur Émile Bravo, l’affiche était prometteuse, mais ce week-end, pour cause de confinement sanitaire, Blois n’accueille pas son traditionnel festival de bande dessinée. BD Boum a tout de même - virtuellement - remis ses prix.

À Blois, comédie de mœurs et humour british

Le plus important, le grand Boum, récompense, pour l’ensemble de son œuvre, l’anglaise Posy Simmonds. Laquelle n’a pu quitter les bords de la Tamise pour le recevoir. Ce grand Boum-Ville de Blois, décerné à Posy Simmonds, est une invitation à lire et relire les romans graphiques de la dame. 

Gemma Bovery et Tamara Drewe, sont tous deux édités chez Denoël Graphic.

Chicago à Saint-Malo

Covid oblige, à Saint-Malo, les oriflammes de Quai des Bulles n’ont pas flotté au vent. La 40e édition est d'ailleurs reportée au 29, 30 et 31 octobre 2021. Mais avec le Prix Ouest France, le festival a distingué un étonnant récit venu des États-Unis. L’Accident de chasse est une histoire très sombre, 500 pages au noir et blanc hachuré, où tout se joue autour d’un mensonge proféré par un père aveugle à son fils. Tirée d’une histoire vraie, l’action se situe dans le Chicago des années 1940. Plongé dans L’Enfer de Dante, le héros trouvera la rédemption en prison.

L’Accident de chasse de David L. Carlson et Landis Blair, aux éditions Sonatine.

Angoulême en deux temps, en hiver et au printemps

L’Accident de chasse fait partie de la sélection officielle du prochain festival d’Angoulême. Le grand jury du festival international sera présidé par le scénariste et théoricien Benoît Peeters. Le festival lui-même se tiendra un peu fin janvier, avec une exposition consacrée au Grand Prix 2020, Emmanuel Guibert, et beaucoup fin juin, si la situation sanitaire le permet. 

INFO MANGA (FRANCEINFO)

Tous les 15 jours, Jean-Christophe Ogier accueille ici la chronique "Info manga" de Lætitia de Germon de la rédaction de franceinfo.fr. Pour vous guider parmi les nombreuses parutions, Lætitia vous livre sa sélection et ses coups de cœur.

L'Oxalis et L'Or, de Eiichi Kitano, chez Glénat

L'oxalis et l'or (© 2019 by Eiichi Kitano /  Shûeisha /Glénat)

En 1849, l'Irlande est loin d'être celle que l'on connaît de nos jours. C'est une terre aride où les gens meurent de la Grande famine. Comme beaucoup d'autres, Amelia et Conor ont perdu leur famille et leur ferme. Pour survivre, les deux adolescents errent dans la campagne et fouillent des cadavres. Leur but, émigrer aux États-Unis, plus précisément en Californie, où, selon les rumeurs, on a découvert de l'or. Après les terribles épreuves qu’ils ont endurées, ils s'accrochent à cet espoir pour survivre.

Eiichi Kitano ne nous épargne rien. Il nous fait découvrir l’Amérique à l’époque de la conquête de l’Ouest, avec les dures réalités sur la pauvreté, le racisme, l’immigration, mais aussi des figures légendaires comme Bill the Butcher ou encore un petit épisode sur l’initiation au café ! Les décors soulignent bien la misère, la dureté et les émotions ressenties par les personnages.

Pour alléger un peu l'atmosphère, l'auteur dissémine par-ci par-là des pointes d'humour, d'émerveillement et de douceur grâce au personnage d'Amelia. Ce premier tome est très prenant et on sent que l'auteur s'est documenté sur l'époque. On a hâte de poursuivre l'aventure, même si on sait qu'elle ne sera pas de tout repos.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.