A toutes saveurs , France info

Lyon capitale de la gastronomie

Dans la capitale des Gaules, on aime et on sait manger. Indissociables de la cuisine Lyonnaise, les bouchons font la fierté des Lyonnais.

(©)

Ces restaurants mettent en avant une cuisine authentique,
traditionnelle axée sur les produits tripiers sans oublier les vins de la
région qui trônent fièrement sur la table. Beaujolais et Côtes du Rhône. Une
nappe à carreaux, des cochonnailles suspendues au plafond et un chef au fort tempérament,
voilà pour l'ambiance.

Un vrai bouchon Lyonnais est avant tout un endroit qui a une
histoire.

On les appelle ainsi car autrefois, à l’époque des auberges,
on se déplaçait à cheval et pendant que le cavalier faisait ripaille, on
s’occupait des chevaux en leur retirant la sueur avec de la paille. On appelait
ça  " Bouchonner les chevaux". Tout s'explique.

Daniel et Denise font partie de ses bouchons qui ont une
histoire. Cette ancienne charcuterie est un bouchon depuis 1965. Joseph Viola a
repris les fourneaux de cette institution en 2004. Passionné et exigeant (il a
appris le métier aux côtés de Michel Guérard) ce meilleur ouvrier de France
s'évertue à servir les classiques de la cuisine Lyonnaise en y apportant le soin
dû à la grande cuisine.

Tablier de sapeur, quenelles de brochet sauce Nantua, voilà
pour les classiques sans oublier la joue de boeuf confite. La cuisine de Joseph
Viola fait la part belle aux sauces (les vraies réalisées avec des fonds faits
maison). Les sauces sans lesquelles la cuisine Française ne serait rien ! 

 

(©)