A première vue, France info

Vous avez dit quenelle?

A première vue, s'il fallait décerner le titre d'homme politique de l'année, l'heureux gagnant serait à coup sur Manuel Valls. Toujours aussi populaire quoi qu'il se passe. Le dernier sondage BVA-iTélé indique même que les Français aimeraient mieux l'avoir comme Président que l'actuel chef de l'Etat ou son prédécesseur. Face à François Hollande, Manuel Valls est crédité de 59% d'opinions favorables contre 28 et face à Nicolas Sarkozy, il l'emporte encore 51 contre 40.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Ca baigne donc pour le ministre de l'intérieur qui a eu la
chance, comme dit notre Président, de revenir sain et sauf de son voyage en
Algérie et qui, surtout, récolte auprès de l'opinion publique la fermeté dont
il a fait preuve vis à vis des Roms en général et de Leonarda en particulier.

Cela dit, être populaire ne signifie pas être infaillible et
l'on peut se demander si Mr Valls ne fait pas fausse route en voulant interdire
les spectacles de Dieudonné. Certes, la quasi totalité des sketches de ce
piètre humoriste est indigeste. Certes, sa dernière attaque visant l'excellent
journaliste de France Inter Patrick Cohen et les chambres à gaz est vomitive.
Et certes l'antisémitisme est un délit et non une opinion.

Mais alors, comme le soutient l'ancien grand magistrat
Philippe Bilger, il faut s'en tenir aux faits et si il y a des infractions
caractérisées, il faut les poursuivre. C'est là une affaire de justice et non
de censure.

Beaucoup de commentateurs, dont le porte-parole des
étudiants juifs de France, se demandent si la mesure d'interdiction ne sera pas
contre-productive. Pour Dieudonné, c'est une aubaine. Il devient un paria,
l'ennemi public No 1. C'est exactement ce qu'il voulait. Mr Valls lui fait peut
être un cadeau. Depuis quatre jours, on ne parle plus que de la quenelle, de
Dieudonné et d'Anelka. Franchement c'est consternant. Comme disait Audiard, "faut
pas parler aux cons, ça les instruit". 
 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)