A livre ouvert, France info

Sélection pour rire

Nos libraires du jour sont l'inaltérable Gérard Collard de La Griffe Noire à Saint-Maur et Lydie Zannini de La librairie du Théâtre à Bourg-en-Bresse. Ils nous proposent aujourd'hui une sélection de livres bourrés d'humour.

(©)

Et l'on commence par la réédition d'un ouvrage sorti en 2004; Zadig et Voltaire de Jean-Louis Chiflet. Un ouvrage hilarant regroupant les perles des libraires, les questions des clients ayant oublié le titre précis du livre. La ménopause de Franz Kafka, vous connaissez sans doute...

Zadig et Voltaire de Jean-Loup Chiflet chez Hugo et Cie

Mot de l'éditeur

En avril 2011, le député UMP Frédéric Lefebvre a fait rire la France
entière en déclarant sans sourciller que son livre de chevet était Zadig et Voltaire
 (en précisant que c'était une " leçon de vie "), confondant le conte de
Voltaire et une célèbre marque de prêt à porter pour femmes. Bien
avant, en 2004, Jean-Loup Chiflet s'était déjà amusé à recueillir les
plus belles perles que nos amis libraires entendent quotidiennement, et
le livre Antigone de la nouille
 avait ravi tous les amoureux de la lecture. Profitant de ce lapsus ô
combien savoureux, il a décidé de remettre ça en publiant des nouvelles
perles de librairie 100% inédites pour rire et sourire des
approximations hilarantes dont certains titres célèbres sont les
malheureuses victimes.

Marre des régimes à la Ducon! Vive
le plaisir
de Cyril Laffiteau aux éditions Le fil conducteur

C'est le choix de Gérard Collard. Un livre chaudement recommandé de recettes parmi les plus caloriques en ces temps de silouhettes filiformes.

Mot de l'éditeur

Notre Fil Conduteur pour cet ouvrage, c'est
le plaisir. Le plaisir de manger, le plaisir de boire, le plaisir de partager,
le plaisir de déguster, le plaisir de l'offrir à des amis
lors d'un bon dîner... C'est aussi celui de la déguster chez
les bons libraires, les bons restaurateurs, les bons bistrotiers...

Lydie Zannini nous fait partager un coup de cœur d'humour plus sombre, grinçant Famille je thème de Bernard Châtelet aux Editions Mutine.

Mot de l'éditeur

Six nouvelles sur le thème de la famille.
Des situations rocambolesques. Du suspens. Des personnages haut en couleur. Et toujours l'humour, souvent noir, de Bernard Chatelet.

Gérard Collard insiste : Le carnet d'exercices J'arrête de râler de Christine Lewicki est un livre écrit pour les Français ! Aux éditions Eyrolles.

Mot de l'éditeur

Une personne râle en moyenne 15 à 30 fois par jour. Cela devient vite
insupportable pour son entourage, c'est finalement tout aussi énervant
pour soi-même : frustrant, agaçant, fatigant.

Mais comment faire ? Christine Lewicki a fait le pari d'arrêter de râler pendant 21 jours consécutifs !

Elle vous propose de relever le défi et de tourner le dos à ces
frustrations, ces énervements et cette fatigue que la râlerie engendre,
pour retrouver sérénité, calme et plaisir de vivre ! Une méthode toute
simple en 4 phases, mais très efficace pour transformer son quotidien :
se lancer le challenge ; prendre conscience du challenge ; constater les
premiers bénéfices ; consolider ses acquis.

Conseil de lecture de Valérie Expert, Joconde jusqu'à cent de Hervé Le Tewer au Castor Astral. Un hommage à Raymond Queneau. Hilarant !

Mot de l'éditeur

La Joconde n'a rien fait à Hervé Le Tellier qui l'autorise à la traiter ainsi. Queneau et ses Exercices de style aurait-il toléré un tel manque de respect, lui qui fut le gardien zélé des traditions et du bon goût ? Joconde jusqu'à 100, c'est 99 + 1 points de vue iconoclastes sur une pauvre fille qui n'a pas mérité ça, c'est sûr !

Hervé Le Tewer, membre de l'Oulipo, est complice des célèbres "Papous" sur France Culture. Il est notamment l'auteur de Les amnésiques n'ont rien vécu d'inoubliable, Quelques mousquetaires, Sonates de bar, Encyclopcedia Inutilis, et Le Voleur de nostalgie (Le Castor Astral).

 

Et l'on finit avec Lydie Zaninni qui nous encougae à découvrir Un cadeau , par Éliane Girard chez Buchet-Chastel.

Mot de l'éditeur

À la dernière minute, Félicien se rue dans les magasins pour trouver le cadeau d'anniversaire de son amie Laure. Acculé, pressé, il craque pour une paire de bottes sublimes. Oui, mais à 869,95 euros. Le prix de son loyer...
Il regrette aussitôt. Toute la journée, Félicien n'aura qu'une obsession : comment assumer cet achat. Culpabilisé par son acte, il devient paranoïaque ; son cadeau, avec son emballage siglé, le désigne aux autres – les usagers du métro, les SDF, ses collègues de travail – comme un riche. Un malentendu qui va l'entraîner dans une course folle, de catastrophe en catastrophe. Un cadeau parle de la valeur des choses et de leur relativité. Une réflexion drôle et légère sur notre monde, où l'argent est notre meilleur ennemi.

 

(©)