A livre ouvert, France info

Le livre du jour. Sylvain Tesson : "Berezina"

La Retraite de Russie de 1812 est un des événements les plus tragiques de notre histoire. Dans son nouveau livre, illustré d’une centaine de photos, Sylvain Tesson et plusieurs de ses amis, sont partis sur les traces de Napoléon. Une folle équipée de 4 000 kilomètres en side-car de Moscou à Paris. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Sylvain Tesson, écrivain, à Paris, le 16 février 2016.
Sylvain Tesson, écrivain, à Paris, le 16 février 2016. (JOEL SAGET / AFP)

Sylvain Tesson a écrit un livre qui contient une centaine de photos sur son voyage entre Moscou et Paris : "En 2012, nous avons décidé avec Cédric Gras  et Thomas Goique de répéter l'itinéraire de la Grande armée de Napoléon qui refluait de Moscou en 1812" raconte Sylvain Tesson.  Et il ajoute : "Nous avons grâce à tous les documents d'époque et d'archives que nous avons retrouvés, reconstitué l'itinéraire sauf que nous, nous n'avions pas les cosaques aux trousses"

Pas de chevaux mais des motos

"Des motos soviétiques, on ne sait jamais très bien quand elles marchent. Une fois lancées, on ne sait jamais très bien quand elles s'arrêtent. Et la grande différence avec un cheval de l'époque, c'est que quand elles meurent on ne peut pas les bouffer." ajoute Sylvain Tesson.

Quand vous passez la Berezina, vous vous apercevez que les mots que nous utlisons ont des racines inscrites dans la tragédie

Sylvain Tesson

à franceinfo

Sylvain Tesson, écrivain, à Paris, le 16 février 2016.
Sylvain Tesson, écrivain, à Paris, le 16 février 2016. (JOEL SAGET / AFP)