Cet article date de plus de huit ans.

De Camus à l'analphabétisme en passant par la Loire...

écouter (5min)
Découvrez les coups de coeur de nos libraires Jean-Paul Collet de la Librairie La Boucherie et Gérard Collard de La Griffe noire...
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
  (©)

"Histoire passionnée de
la France", de Jean Sévillia

La grande histoire de la France,
des origines à aujourd'hui. A l'heure où certains semblent avoir honte de notre
passé, Jean Sévillia fait le choix d'insister sur ce qui nous honore et ce qui
nous unit, même dans les pages difficiles de notre histoire, afin de souligner
le caractère exceptionnel de notre pays, si riche en événements et en figures
de proue, de Clovis à Charles de Gaulle, en passant par Charlemagne, Saint
Louis, Henri IV, Richelieu, Louis XIV et Napoléon. Oscillant de crises en
révolutions, la France a toujours su surmonter ses divisions pour se réinventer
et inspirer le monde, que ce soit par ses idées et ses sources - les racines
chrétiennes, l'humanisme de la Renaissance, les Lumières, les intellectuels du
XXe siècle - ou ses modèles politiques successifs : la monarchie forte,
l'Empire, les républiques parlementaire puis présidentielle. La richesse et la
beauté des illustrations forment l'écrin de ce grand récit, personnel, vivant
et exhaustif, accessible à tous et qui comble une lacune. Le plaisir
d'apprendre en élevant l'esprit insuffle la conviction de la permanence d'un destin
français, et partant, les raisons d'espérer. 

Centenaire Albert Camus...

"Transfert imaginaire des cendres de Camus au Panthéon", d'Henri Guaino

" Lecteur qui ouvrez ce
livre, sachez que vous n'y rencontrerez pas le Camus le plus vrai, le plus
authentique mais seulement celui que j'aime. Car je l'aime comme chacun de nous
aime, c'est-à-dire à ma façon qui est une façon forcément particulière. Acteur
d'une histoire que les générations d'aujourd'hui ont déjà du mal à fixer dans
leur mémoire, comment se fait-il que les questions que Camus pose paraissent
nous concerner autant, sinon parce qu'il a su tirer de ce qu'il a vécu, de ce
qu'il a ressenti au milieu des épreuves les plus dures de la vie une leçon de
vérité plus forte que les mensonges de l'idéologie ? Peut-être est-il aussi
celui qui a le mieux traduit en mots et en actes ce que la France a en elle de
plus beau et de plus noble, et qui la fait aimer.
" Henri Guaino

"Le dernier été d'un
jeune homme
", de Salim Bachi

En 1949, Albert Camus embarque
pour le Brésil. La tuberculose, les violentes fièvres qui l'assaillent, l'ennui
des longues journées en mer rendent ce voyage difficile, sombre. Chaque jour,
dans sa cabine exiguë, il travaille au manuscrit des "Justes" quand une
mystérieuse femme, Moira, fait son apparition. Avec elle, Camus se souvient
alors de sa jeunesse à Alger. L'époque ensoleillée des premières amours et des
combats politiques et littéraires a des allures de paradis perdu. Pourtant,
Camus oppose à la nostalgie qui le ronge un féroce appétit de vivre. Salim
Bachi nous livre, dans ce roman, le portrait d'un Camus inquiet, exalté,
sensuel, brillant et fraternel.

"Homicides multiples
dans un hôtel miteux des bords de Loire
", de L.C. Tyler

Ethelred
Tressider, obscur auteur de polars, ne fait rien comme tout le monde. Sa crise
de la quarantaine, par exemple. Quand un homme ordinaire s'achète une
Harley-Davidson, fonde un groupe de heavy metal ou trouve le chemin de Dieu,
Ethelred, lui, a préféré disparaître en abandonnant tout derrière lui. C'était
compter sans son agent, la terrible Elsie Thirkettle, qui, lancée sur ses
traces, ne tarde pas à le retrouver dans une auberge miteuse des bords de
Loire, peuplée de quelques philatélistes réunis pour la foire aux timbres du
village. Alors que tous deux s'apprêtent à repartir pour l'Angleterre, un de
ces collectionneurs obsessionnels a la mauvaise idée de se faire assassiner.
Tous les hôtes étant assignés à résidence, nos protagonistes vont en profiter,
faute de mieux, pour mettre leur sagacité à l'épreuve. Lorsque deux autres
clients sont retrouvés morts, Elsie et Ethelred, dont le séjour commence
dangereusement à ressembler à un roman de leur auteur favori, Agatha Christie,
vont redoubler d'enthousiasme. Auront-ils enfin l'opportunité dont ils rêvent
depuis toujours de réunir tous les suspects d'une affaire dans un grand salon
afin de leur révéler le nom du coupable ?

"Le rire du grand
blessé"
, de Cécile Coulon

PAYS : Inconnu
REGIME :
Totalitaire
ENNEMI PUBLIC N°1 : La littérature
NOM : 1075 
PARTICULARITE :
Analphabète

Désormais, seuls circulent librement les livres officiels. Le Grand
a mis au point les "Manifestations à haut risque". Des lectures publiques qui
ont lieu dans des stades de plus en plus grands pour permettre de réunir
toujours plus de consommateurs. S'y déchaînent les passions furieuses des
spectateurs.

Les Agents de sécurité - impérativement analphabètes - sont engagés et formés
pour veiller au strict déroulement du spectacle, éviter les débordements
excessifs. 1075, compétiteur formidablement robuste et endurant, issu de nulle
part et incapable de déchiffrer la moindre lettre, est l'agent parfait. Il
atteint vite le sommet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.