La bûche de Noël

écouter (5min)

Avant d'être une pâtisserie, la bûche de Noël marquait la tradition par une immense bûche de bois placée dans l'âtre.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le champion du monde des métiers du dessert, Olivier Bajard, confirme que le chocolat est l'ingrédient préféré des Français pour la bûche de Noël. (OLIVIER BAJARD)

Noël est une période de fêtes, avec ses traditions gourmandes, dont la bûche qui clôt le repas familial du réveillon. Après des mois de crise sanitaire, et alors que la situation continue d'être compliquée, ces retrouvailles avec les proches sont plus que jamais importantes.

30% du chiffre d'affaires

Avant d'être une pâtisserie gourmande dans nos assiettes, la bûche de Noël a été une vraie bûche de bois que l'on choisissait solide, et suffisamment longue, afin qu'elle durât dans l'âtre familial. Les cendres servaient à célébrer la fécondité des femmes et la fertilité de la Terre pour les cultures de l'année à venir. Et le feu permettait de fêter la lumière.

La vie citadine, l'évolution de la société, la perte des traditions a fait oublier cette légende, mais des pâtissiers malins l'ont récupérée, au milieu du XIXe siècle, pour créer une bûche en dessert du repas de Noël, sous forme de génoise roulée garnie de crème au beurre et nappée de chocolat.

"Il vaut mieux faire sa bûche entre 24h et 48h à l'avance pour que les arômes maturent bien ensemble et que le biscuit s'en imprègne."

Olivier Bajard, champion de France des desserts

à franceinfo

Ce dessert représente désormais un très gros chiffre d'affaires, 30% de l'année, pour les professionnels qui doivent produire des centaines de bûches en quelques jours, à l'image d'Olivier Bajard, champion du monde des métiers du desserts, qui explique dans l'émission que le biscuit roulé au chocolat reste l'une des préférences des Français.

Bûche roulée au chocolat

Thierry Marx vous propose, pour votre repas de Noël, une bûche traditionnelle en biscuit roulé au chocolat.

Ingrédients :

Pour le biscuit : 125 g de sucre, 1 gousse de vanille, 50 g de farine, 50 g de maïzena, 50 g de beurre, 4 œufs entiers.

Pour la crème : 250 g de mascarpone, 150 g de sucre, 100 g de chocolat noir, 4 jaunes d'œufs.

Pour la ganache : 150 g de chocolat, 100 ml de crème fraîche liquide, 2 g d'Agar-agar, 200 g de beurre, 50 g de sucre.

Préparation :

Pour le biscuit : Faire fondre le beurre dans une petite casserole. Dans un saladier mixer les œufs, le sucre, la farine, et la maïzena. Ajouter le beurre fondu et la vanille extraite de sa gousse. Bien mélanger au fouet. Déposer la pâte et l'étaler sur une feuille de papier sulfurisé, mettre à cuire au four à 170°C durant 15 minutes.

Pour la crème : Mélanger les 4 jaunes d'œufs avec le sucre, ajouter le mascarpone. Râper le chocolat et l'intégrer à la crème.

Pour la ganache : Dans une casserole faire chauffer la crème fraîche, ajouter le chocolat cassé en morceaux et laisser fondre doucement. Ajouter le beurre, l'Agar-agar et le sucre et bien intégrer le tout.

Montage : Placer le biscuit tiède sur un torchon humide. Napper avec la crème au mascarpone. Rouler le biscuit à l'aide du tissu pour bien le serrer. Laisser prendre au frigo le temps que la ganache tiédisse. Lisser ensuite tout le biscuit avec la ganache. Décorer en rayant à la fourchette ou en déposant des éclats de chocolat sur le dessus. Mettre à froidir au réfrigérateur 24h à 48h avant de servir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.