8h30 franceinfo, France info

VIDEO. Notre-Dame de Paris "n'est pas tirée d'affaire, elle est encore dans un petit coma", estime le recteur de la cathédrale

Mgr Patrick Chauvet, invité du "8h30 politique" vendredi, affirme que les travaux n'en sont "pas encore au stade de la restauration, mais à celui de la sécurisation".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Mgr Patrick Chauvet, recteur-archiprêtre de la cathédrale Notre-Dame de Paris, sur franceinfo.
Mgr Patrick Chauvet, recteur-archiprêtre de la cathédrale Notre-Dame de Paris, sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Alors que les travaux à Notre-Dame sont suspendus depuis deux semaines pour protéger les ouvriers des résidus de plomb, monseigneur Patrick Chauvet, recteur de Notre-Dame de Paris, invité du "8h30 politique", vendredi 9 août, espère que le chantier va pouvoir rouvrir "la semaine prochaine car il y a des travaux à faire en urgence".

La cathédrale n'est pas encore sécurisée, insiste Mgr Chauvet : "Si l'échafaudage tombe, il tombe sur la cathédrale, mais la cathédrale n'a pas la force nécessaire pour supporter cela. La cathédrale n'est pas tirée d'affaire, elle est encore dans un petit coma." L'homme d'église table sur la fin de la sécurisation du monument pour la fin du mois de décembre 2019.

"Nous ne sommes pas encore au stade de la restauration, poursuit-il, mais à celui de la sécurisation. Il faut faire attention pour que le personnel ne soit pas victime du plomb". Mais Mgr Chauvet ajoute également que la cathédrale "a déjà été dépolluée, on le fait sans arrêt".

Pas d'aide financière du Vatican

Mgr Patrick Chauvet a ironisé sur l'absence d'aide financière du Saint-Siège : "Si vous croyez que le Vatican va sortir quelques centimes ? Non ! Ils vont plutôt dire des chapelets, ce qui est déjà pas mal." Selon le recteur de la cathédrale, les dons effectivement reçus s'élèvent "entre 85 et 90 millions d'euros", soit "10% de ce qui a été promis". L'homme d'Église exclut de faire payer l'entrée de la cathédrale pour financer les travaux de reconstruction. La cathédrale est "un lieu de grâce, donc gracieux, donc gratuit", justifie-t-il.

PMA : prendre "le temps du discernement"

Alors que le projet de loi sur la bioéthique et sa mesure phare sur l'extension de la PMA à toutes les femmes doit être examiné à la rentrée par les députés, Mgr Patrick Chauvet a jugé que cela pourrait créer "peut-être une violence dans les familles" et un problème pour "l'équilibre de l'enfant".

"Prenons le temps du discernement", insiste encore le recteur de Notre-Dame qui précise tout de même que, selon lui, le fait pour "ces femmes" ou pour "des couples" de ne pas avoir d'enfants "est un drame".

Retrouvez l'intégralité de l'émission "8h30 politique" du vendredi 9 août 2019 :

Mgr Patrick Chauvet, recteur-archiprêtre de la cathédrale Notre-Dame de Paris, sur franceinfo.
Mgr Patrick Chauvet, recteur-archiprêtre de la cathédrale Notre-Dame de Paris, sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)