8h30 Fauvelle-Dély, France info

VIDEO. "Le plus grand problème pour l’humanité, ce n’est pas la dette financière, c’est la dette écologique", alerte David Cormand

Le 29 juillet est le jour du dépassement, calculé par des associations de défense de l'environnement. Un nouveau signal de l'urgence climatique, pour David Cormand, député européen et secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
David Cormand, député européen et secrétaire national d\'Europe Ecologie-Les Verts, invité de franceinfo le lundi 29 juillet 2019
David Cormand, député européen et secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts, invité de franceinfo le lundi 29 juillet 2019 (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"On parle beaucoup du problème de la dette financière, qu'on vit à crédit, mais en réalité le plus grand problème pour l'humanité, c'est la dette écologique", estime lundi 29 juillet sur franceinfo David Cormand, eurodéputé et secrétaire national d’Europe Écologie-Les Verts. Il réagit au jour du dépassement, qui tombe en 2019 le 29 juillet. La date avance chaque année et marque le jour où l'humanité a consommé toutes les ressources que la planète est capable de produire en un an.

En 1979, ce jour du dépassement, c'était fin novembre

David Cormand

sur franceinfo

"En 40 ans, il y a eu une prise de conscience écologique, il y a eu la COP21, des accords internationaux, etc. Et pourtant ce jour du dépassement est de plus en plus tôt dans l'année et ça va continuer à s'empirer", alerte l'écologiste. Mais l'élu veut rester optimiste : "Politiquement, il y a des choses à faire. L'écologie politique, c'est apprendre à habiter la Terre, pour l'humanité, pour notre civilisation", assure David Cormand.

L'Europe, toujours face à la crise des migrants

Depuis jeudi, les autorités italiennes bloquent un navire transportant 130 migrants secourus en mer, dans un port militaire de Sicile. Lundi dernier, 14 pays européens ont accepté >un "mécanisme de solidarité", dont huit "de manière active", visant à se répartir les migrants secourus en Méditerranée.

Il y a une sorte de vernis humaniste sur lequel pose Emmanuel Macron. Paroles, paroles, paroles... Macron, c'est Dalida. Toujours des mots, mais où sont les actes ?

David Cormand

sur franceinfo

"Non seulement il faut ouvrir nos ports, mais il faut que l'Europe envoie des flottes pour aller secourir ces migrants, agisse en amont pour que les exactions en Libye et ailleurs cessent, agisse pour qu'il y ait moins de migrations en apaisant les choses dans les pays qui en sont à l'origine", plaide David Cormand, eurodéputé écologiste.

Pas d'alliance avec la droite aux municipales

Des alliances "avec des maires de droite, non !", assure le patron d'Europe Écologie-Les Verts, à sept mois des élections municipales. David Cormand n'appuie pas le souhait de "pragmatisme" prôné par Yannick Jadot début juillet. "Quand on est de droite, on a une vision globale de la société qui est incompatible avec ce que nous défendons : nous remettons en question de libéralisme, le conservatisme, etc.", explique David Cormand.

Mais le secrétaire national d'EELV ne compte pas créer d'alliance systématique avec la gauche non plus. "À Paris, il y aura une candidature écologiste, comme il y en a toujours eu depuis 1977", assure par exemple l'eurodéputé.

"Dans beaucoup de villes de France, la force que nous donnent les électeurs au premier tour des élections municipales nous permet de pousser plus vite des politiques écologistes et c'est ce que nous ferons l'année prochaine aux élections municipales", conclut David Cormand.

Revoir l'interview en intégralité :

David Cormand, député européen et secrétaire national d\'Europe Ecologie-Les Verts, invité de franceinfo le lundi 29 juillet 2019
David Cormand, député européen et secrétaire national d'Europe Ecologie-Les Verts, invité de franceinfo le lundi 29 juillet 2019 (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)