8h30 franceinfo, France info

Vaccins, confinement, visite des patients atteints du Covid, Hôpital américain... Le "8h30 franceinfo" d'Olivier Véran

Le ministre des Solidarités et de la Santé était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 9 février 2021.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 9 février 2021. Vaccins, confinement, visite des patients atteints du Covid, Hôpital américain de Paris, à Neuilly-sur-Seine... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

Vaccination : "Des créneaux vont être ouverts en mars"

Le rythme de vaccination en France "est tenu","d'ici à la fin du mois de février nous serons entre 3,5 millions et 4 millions de Français qui auront reçu une primo-injection", assure Olivier Véran. 

"On est complet jusqu'à la fin du mois de février", admet le ministre des Solidarités et de la Santé avant de promettre que "des créneaux vont être ouverts au mois de mars""Si nous avons des afflux supplémentaires de doses nous pourrons rouvrir régulièrement des créneaux supplémentaires pour les Français", explique-t-il.

Un reconfinement n'est pas justifié "à ce stade"

Le niveau d'épidémie de Covid-19 en France "est stable et élevé", affirme Olivier Véran. "La situation aujourd'hui ne justifie pas de mesure de confinement généralisée", assure-t-il. "Chaque semaine que nous gagnons sur le confinement c'est une semaine de liberté supplémentaire pour les Français", estime le ministre.

D'ailleurs, il est même possible, selon lui, "qu'on ne soit jamais reconfinés. Le confinement n'est pas un choix de facilité et de sécurité mais un choix de nécessité."

Covid-19 : "Les visites à l'hôpital doivent être autorisées"

La directrice du Théâtre Antoine, Stéphanie Bataille, a lancé une pétition après avoir perdu son père qui avait contracté le Covid-19 à l’hôpital, sans pouvoir lui dire au revoir. "Je réaffirme avec force et conviction que les visites à l'hôpital doivent être et sont, sauf anomalies, autorisées dans toutes les situations avec des protocoles sanitaires", réagit Olivier Véran.

Les équipes médicales et soignantes sont "attentives au bien-être du malade et à celui de la famille. Priver quelqu'un de visites, cela serait extrêmement douloureux", ajoute le ministre.

Hôpital américain : pas de "passe-droits"

Des membres du conseil d'administration de l'Hôpital américain de Paris, situé à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) ont bénéficié de "vaccins coupe-files" selon les informations de franceinfo. "Je n'accepterai pas qu'il y ait des passe-droits et s'il y en avait ce serait regrettable. Et je le dirai aux intéressés", réagit Olivier Véran.

"Nous protégeons les plus fragiles par ordre de priorité quel que soit l'endroit où on se trouve sur le territoire national et quelle que soit sa condition sociale", poursuit le ministre des Solidarités et de la Santé.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo", mardi 9 février 2021 :