8h30 franceinfo, France info

Vaccination contre le Covid-19, passeport vaccinal, effets du couvre-feu... Le "8h30 franceinfo" de Martin Hirsch

Le directeur général de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 20 janvisch er 2021.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Martin Hirsch, le directeur général de l\'Assistance publique - Hôpitaux de Paris était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", mercredi 20 janvier 2021.
Martin Hirsch, le directeur général de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 20 janvier 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Martin Hirsch, directeur général de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 20 janvier 2021. Vaccination contre le Covid-19, passeport vaccinal, effets du couvre-feu... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

Vaccination : "Il faut garder la tête froide"

Alors que certains élus critiquent le manque de doses de vaccins contre le coronavirus disponibles, Martin Hirsch exhorte à "garder la tête froide". "Pas besoin de s'énerver et d'engueuler tout le monde", insiste-t-il. Le directeur de l'AP-HP explique : "On ne cache pas une pénurie de vaccins, on est en train d'expliquer comment adapter le rythme de vaccination à des vaccins disponibles, qui ne sont pas aujourd'hui en quantité suffisante pour pouvoir répondre à tout le monde." 

En France, "il y a une gestion qui est difficile. On est probablement à 600 000 vaccinés, avec à peu près 100 000 vaccinés par jour", indique Martin Hirsch, se réjouissant d'une "forte appétence vaccinale" des Français. "Il faut avoir confiance", assure-t-il, et prévoit que l'objectif du million de vaccinés, fixé par le gouvernement pour la fin janvier, sera bien atteint.

Passeport vaccinal : "rien qui soit choquant"

Le débat autour d'un accès à certains lieux et certaines activités qui serait réservé à des personnes immunisées ou vaccinées contre le Covid-19 est "un débat de société et de santé publique", d'après Martin Hirsch. "Dans l'état actuel des choses, cela créerait des inégalités", nuance-t-il, conditionnant la mise en place d'un tel passeport "au moment où tout le monde aura accès à la vaccination, pour protéger les uns des autres".

"Je pense qu'il n'y a rien qui soit choquant, c'est un débat intéressant qu'on peut préparer aujourd'hui", poursuit le directeur général de l'AP-HP. "Personne n'est choqué qu'on demande dans certains pays la vaccination contre la fièvre jaune", assure-t-il.

Couvre-feu : il faudra "peut-être aller au-delà"

Il est "probable" que "la semaine prochaine" le nombre de contaminations aux nouveaux variants passe à 3 ou 4% des tests PCR effectués affirme Martin Hirsch. Dans ce cas-là il faudra "peut-être aller au-delà du couvre-feu" généralisé à 18h, dont l'effet n'est pas encore visible.

Le directeur général de l'AP-HP n'a pas caché être "un peu inquiet", en se basant sur "le nombre de soignants qui sont contaminés chaque semaine". "On en comptait 200 par semaine, là, je pense qu'on sera plutôt à 300 pour la semaine dernière, ce qui est un indicateur assez fiable de ce qui se passe dans la population générale", détaille Martin Hirsch.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mercredi 20 janvier 2021 :

Martin Hirsch, le directeur général de l\'Assistance publique - Hôpitaux de Paris était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", mercredi 20 janvier 2021.
Martin Hirsch, le directeur général de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 20 janvier 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)