8h30 franceinfo, France info

Tribune des militaires dans "Valeurs Actuelles", attaque à Rambouillet, vaccination... Le "8h30 franceinfo" de Marine Le Pen

La présidente du Rassemblement national était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 27 avril 2021.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national était l\'invitée du \"8h30 franceinfo\", mardi 27 avril 2021.
Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 27 avril 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, députée du Pas-de-Calais et candidate à l'élection présidentielle, était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 27 avril 2021. Tribune des militaires dans Valeurs Actuelles, attaque à Rambouillet, vaccination... Elle répond aux questions de Marc Fauvelle et Jean-Jérôme Bertolus.

Tribune dans Valeurs Actuelles : Marine Le Pen partage "l'affliction" et le "constat" des militaires

Une vingtaine d'anciens généraux ont publié une tribune mercredi 20 avril dans Valeurs Actuelles dans laquelle ils demandent à Emmanuel Macron de défendre les valeurs de la civilisation contre "la horde des banlieues". Marine Le Pen dit "partager leur affliction, leur constat". "Et je pense que ces problèmes se règlent par la politique et par un projet politique validé par les Français dans un cadre démocratique", précise-t-elle.

Selon la présidente du Rassemblement national, Emmanuel Macron devrait s'interroger "sur ce qui pousse des généraux à prendre ainsi la parole alors que leur tradition est un devoir de réserve". Marine Le Pen met en avant le fait que certains politiques ont également évoqué le risque de guerre civile : "Monsieur [Gérard] Collomb [ex-ministre de l'Intérieur] nous a expliqué en partant qu'en banlieue on était côte à côte, et que demain on serait face à face."

Rambouillet : "Le mandat d'Emmanuel Macron aura été marqué par le chaos sécuritaire"

Un millier de personnes se sont rassemblés lundi 26 avril à Rambouillet (Yvelines) pour rendre hommage à la fonctionnaire de police tuée vendredi 23 avril lors d'une attaque au couteau. "Le mandat d'Emmanuel Macron aura été marqué par le chaos sécuritaire, le chaos terroriste", déclare Marine Le Pen. "Évidemment on peut imaginer qu'un deuxième mandat, s'il devait avoir lieu, serait une véritable explosion dans le domaine de l'insécurité dans notre pays", ajoute-t-elle.

L'auteur de l'attaque, identifié comme Jamel Gorchene, un Tunisien de 36 ans, "est resté dix ans en situation irrégulière sur notre territoire" pointe Marine Le Pen. "Il y a évidemment un lien entre terrorisme et immigration mais cela ne veut pas dire que tous les immigrés sont des terroristes en puissance", déclare la présidente du Rassemblement national.

Vaccination : "C'est la liberté des gens de choisir avec quel médicament ils souhaitent se faire vacciner"

La défiance des Français envers le vaccin d'AstraZeneca reste élevée. "C'est la liberté des gens de choisir s'ils souhaitent se faire vacciner et avec quel médicament", estime Marine Le Pen. La présidente du Rassemblement national affirme toutefois qu'elle "se fera vacciner quel que soit le vaccin" qu'on lui "propose, y compris avec AstraZeneca."

"La lenteur de la vaccination est liée à une défaillance logistique majeure de la part du gouvernement français et à des choix politiques. La santé n'est pas un domaine de l'Union européenne, elle s'en saisit pour être foncièrement inefficace", affirme Marine Le Pen. Certains pays ont préféré commander eux-mêmes. "On aurait été beaucoup plus efficace" en France si on avait fait cela, juge l'élue du Pas-de-Calais.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mardi 27 avril 2021 :

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national était l\'invitée du \"8h30 franceinfo\", mardi 27 avril 2021.
Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national était l'invitée du "8h30 franceinfo", mardi 27 avril 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)