8h30 franceinfo, France info

Suspension d'AstraZeneca, brevets sur les vaccins, "passeport vert" européen... Le "8h30 franceinfo" de Yannick Jadot

Le député européen EELV était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 17 mars 2021.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Yannick Jadot, député européen EELV était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", mercredi 17 mars 2021.
Yannick Jadot, député européen EELV était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 17 mars 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Yannick Jadot, député européen Europe Écologie-Les Verts était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 17 mars 2021. Suspension d'AstraZeneca, brevets sur les vaccins, "passeport vert" européen... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

"Excessif" de suspendre le vaccin AstraZeneca

"Suspendre la vaccination AstraZeneca à partir du moment où vous avez quelques cas de thrombose qui ne sont pas totalement avérés d'être liés à la vaccination, j'ai trouvé ça excessif", a déclare Yannick Jadot. "Il faut savoir que c'est l'Islande, la Norvège, le Danemark qui ont initié ce processus de suspension, à eux trois, ils ne doivent pas avoir cinq morts par jour de la Covid" dit-il. Et derrière, "il y a une faute de l'Allemagne, suivie par l'Espagne, suivie par la France".

Le député européen EELV rappelle qu'un "processus de pharmacovigilance" existe et "est essentiel". "À partir du moment où il y a un protocole, on demande aux autorités européennes de confirmer que le vaccin AstraZeneca ne pose pas de problème, que la balance bénéfice-risque est toujours extrêmement favorable. Mais on ne devait pas suspendre de manière totalement désordonnée en Europe en envoyant un signal très négatif aux populations européennes sur l'utilisation de ce vaccin".

"L'Europe ne peut pas être le continent simplement de la mise en flacon"

"La France comme l'Europe ne peut pas être le continent simplement de la mise en flacon" des vaccins, déclare Yannick Jadot. Il souhaite que les laboratoires communiquent "les brevets pour produire et utiliser toutes les chaînes de production pour produire du vaccin" et massifier la vaccination.

"Depuis des semaines, j'appelle le président de la République, comme l'ensemble des dirigeants européens, à récupérer les brevets des laboratoires, à arrêter de se faire bousculer et balader par les laboratoires", rappelle l'eurodéputé. "Ça s'appelle la licence obligatoire, c'est dans le droit français, c'est dans le droit international", souligne-t-il, même s'il faut "évidemment" prévoir une compensation pour "les laboratoires qui ont fait un boulot extraordinaire".

passeport vaccinal "discriminatoire"

La Commission européenne présente son projet de certificat sanitaire qui contiendra des informations "qui vont indiquer qu'une personne a été vaccinée contre le Covid-19, ou qu'elle a guéri, ou qu'elle a reçu un résultat négatif au test", a précisé le 14 mars Thierry Breton, le commissaire européen au marché intérieur. "Déjà aujourd'hui, quand on voyage en Europe, on est censé présenter un test PCR négatif donc que ça passe sur une appli ce type de mesure de prévention me paraît parfaitement acceptable", estime Yannick Jadot. 

"Là ou j'ai un problème, c'est sur ce qu'on appelle un passeport vaccinal" a-t-il ajouté. "L'idée derrière, c'est de permettre aux personnes vaccinées d'avoir accès de nouveau à l'ensemble des activités et aux personnes non vaccinées de les bloquer" mais "tant que l'ensemble des Européens qui le veulent n'ont pas accès à la vaccination, ça me paraît totalement discriminatoire", a-t-il affirmé. "Et à partir du moment où on n'a pas la garantie quand vous êtes vaccinés que vous n'êtes pas contagieux, ça me paraît dangereux."

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mercerdi 17 mars 2021 :

Yannick Jadot, député européen EELV était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", mercredi 17 mars 2021.
Yannick Jadot, député européen EELV était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 17 mars 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)