8h30 franceinfo, France info

Stratégie vaccinale, dette, séparatisme... Le "8h30 franceinfo" d'Éric Coquerel

Le député La France insoumise de Seine-Saint-Denis était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 23 janvier.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Eric Coquerel, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", samedi 23 janvier.
Eric Coquerel, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 23 janvier. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Éric Coquerel, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 23 janvier. Critiques sur la stratégie vaccinale, avenir de la dette Covid, séparatisme... Il répond aux questions de Myriam Encaoua et Ersin Leibowitch.

"Le couvre-feu est la mesure la plus mauvaise et stupide"

Pour Éric Coquerel, l'instauration du couvre-feu à 18 heures est une décision "délétère" car "les gens se concentrent dans les magasins et les transports entre 17h30 et 18 heures". C'est "à mon avis la mesure la plus mauvaise et stupide", estime-t-il. Le député LFI met en avant une contre-proposition faite par son parti : "un système en rotation". Pour lui, l'une des priorités doit être d'éviter de masser les gens dans les transports.

En revanche, Éric Coquerel est opposé à un reconfinement dans l'immédiat : "Tant qu'on peut, il faut éviter le confinement (…) Très sincèrement, j'espère qu'on va l'éviter parce que le pays est arrivé à un état psychique, un état social, un état de ressenti de plus en plus dur. Le confinement a des conséquences fortes", souligne-t-il.

"Les Français ne sont pas des sujets" d'Emmanuel Macron

Les Français "sont des citoyens qui ont un droit de critique, un droit de contrôle" sur la gestion de l'épidémie de Covid-19, déclare sur franceinfo Éric Coquerel, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis. Ils "ne sont pas des sujets" d'Emmanuel Macron, ajoute-t-il, réagissant aux propos du président de la République qui déplorait que la France soit devenue "une nation de 66 millions de procureurs" qui traquent les erreurs.

"Je ne vois pas comment on peut demander un passeport" vaccinal pour l'instant

L'idée d'instaurer un passeport vaccinal "n'a pas de sens pour l'instant dans la discussion", estime Éric Coquerel. "Tant qu'on ne peut pas vacciner toute la population, je ne vois pas comment on peut demander un passeport" vaccinal, explique le député La France insoumise (LFI) de Seine-Saint-Denis.

La question du passeport vaccinal se posera quand "toute la population pourra se faire vacciner et peut-être, j'espère, avec un autre vaccin parce que celui-ci a quand même des défauts (…) On ne sait pas s'il empêche la transmission, ce qui est quand même assez gênant pour un vaccin", juge Éric Coquerel.

Le projet de loi sur les séparatismes est un "fourre-tout" liberticide

Les députés examinent depuis lundi le projet de loi contre les séparatismes qui vise à lutter contre l'islamisme radical. "Une espèce de loi fourre-tout", dénonce le député LFI Éric Coquerel. Il juge le texte liberticide. "Il y a de vrais problèmes qui se posent, avec des fermetures administratives dans des conditions qui sont gênantes pour les libertés", affirme-t-il. 

Parmi les mesures du projet de loi figurent notamment la lutte contre la haine en ligne, la réforme du financement des cultes, la pénalisation du certificat de virginité, ou encore le contrôle de l'instruction à la maison. Selon Eric Coquerel, le gouvernement n'apporte pas de "réponse globale"

Eric Coquerel, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", samedi 23 janvier.
Eric Coquerel, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 23 janvier. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)