8h30 franceinfo, France info

SNCF : "La régularité depuis le début de l'année est la meilleure depuis cinq ans" selon Elisabeth Borne

À la veille des grands départs en vacances, la ministre chargée des Transports, invitée du "8h30 Fauvelle-Dély", vendredi 5 juillet, souligne les progrès des progrès dans la régularité des TGV.  

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, invitée du \"8h30 Fauvelle-Dély\", vendredi 5 juillet 2019. 
Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, invitée du "8h30 Fauvelle-Dély", vendredi 5 juillet 2019.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"La régularité depuis le début de l'année est la meilleure depuis cinq ans", a affirmé la ministre des Transports Elisabeth Borne, invitée du "8h30 Fauvelle-Dély", vendredi 5 juillet, alors que 1,5 million de voyageurs sont attendus dans les gares françaises pour le premier weekend de départs en vacances estivales. "Il y a évidemment des incidents mais, depuis le début de l'année, la régularité a fortement progressé. Il y a 4% de régularité en plus", a-t-elle assuré. 

La SNCF a effectivement affirmé que son taux de régularité pour les TGV du mois de juin était de 87%. Cependant, les trains qui ont eu jusqu'à 15 minutes de retard sont inclus dans ces chiffres de régularité, si le temps de parcours initial est supérieur à trois heures. Selon l'Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer), tous les jours 4% des passagers subissent des retards supérieurs à 30 minutes.

Des renforts aux guichets pour limiter l'attente

Des renforts "sont en train d'être mis en place" pour diminuer le temps d'attente aux guichets de la SNCF dénoncé par les syndicats et subi par les clients, a promis la ministre des Transports. "Je ne peux pas me satisfaire des queues que l'on a pu voir dans les grandes gares notamment" à quelques jours des grands départs en vacances, a déclaré Elisabeth Borne. "Manifestement, l'affluence a été sous-estimée. On en a parlé avec le président de la SNCF (Guillaume Pepy), et donc il y a des renforts qui vont être mis en place pour qu'on revienne à une fluidité normale", a-t-elle ajouté.

Les règles de la prime à la conversion durcies

Les critères d'attribution de la prime à la conversion automobile seront revus à la rentrée pour que la subvention atteigne mieux sa cible, a annoncé Elisabeth Borne. "Cette prime a un grand succès, mais il y a un certain nombre d'utilisations qui ne sont pas dans l'esprit de ce qu'on avait voulu", a-t-elle déclaré. "Il y a quelques dizaines de Français qui ont acheté des véhicules de plus de 50 000 euros", a-t-elle ajouté en précisant que la prime n'était pas faite "pour acheter des Tesla"

Selon Elisabeth Borne, les modalités d'attribution de cette prime seront étudiées d'ici la rentrée, notamment pour s'assurer que les véhicules achetés soient "vraiment propres""Une part significative de véhicules diesel, y compris de diesel pas très récents" ont pu être achetés avec cette subvention, a-t-elle expliqué. Dans le même temps, la ministre dit vouloir donner "un coup de pouce" supplémentaire aux foyers les plus modestes pour payer le reste à charge, après versement de la prime.

Retrouvez l'intégralité de l'émission "8h30 Fauvelle-Dély" du vendredi 5 juillet 2019 :

Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, invitée du \"8h30 Fauvelle-Dély\", vendredi 5 juillet 2019. 
Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, invitée du "8h30 Fauvelle-Dély", vendredi 5 juillet 2019.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)