8h30 franceinfo, France info

Séparatisme, présidentielle 2022... Le "8h30 franceinfo" de Jean-Pierre Chevènement

Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre et président de la Fondation Res Publica, était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 4 octobre 2020.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre et président de la Fondation Res Publica, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", dimanche 4 octobre 2020.
Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre et président de la Fondation Res Publica, était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 4 octobre 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre et président de la Fondation Res Publica, était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 4 octobre 2020. Lutte contre le "séparatisme islamiste", candidature commune PS-EELV en 2022... Il répond aux questions de Matteu Maestracci et Jean-Jérôme Bertolus.

Séparatisme : "La République est en danger"

"C'est à juste titre que le président Macron fait appel à un vrai réveil républicain", réagit Jean-Pierre Chevènement après le discours du président de la République aux Mureaux (Yvelines) contre le "séparatisme islamiste", vendredi 2 octobre. Pour l'ancien ministre, "La République est en danger, pour des raisons diverses. Elle est d'abord en danger parce qu'il n'y a plus de républicains, en tout cas, il n'y en a plus suffisamment et peu de gens comprennent réellement l'exigence républicaine."

Emmanuel Macron "a lui-même évolué et ne le cache pas. C'est une bonne chose, parce qu'il fallait qu'il s'approprie totalement le sujet. D'ailleurs, il cible l'islamisme radical, c'est l'adversaire, mais pas les musulmans. Il ne faut pas qu'il y ait d'amalgame", insiste Jean-Pierre Chevènement.

Présidentielle : une candidature commune PS-EELV "ne peut déboucher que sur l'échec"

Une candidature commune entre les socialistes et Europe Écologie-Les Verts (EELV) pour l'élection présidentielle 2022 "ne peut déboucher à terme que sur l'échec", estime Jean-Pierre Chevènement. Selon lui, "les présupposés philosophiques des uns et des autres sont radicalement opposés."

Pour l'ancien ministre, notamment sous le gouvernement de Lionel Jospin, "les écologistes, tels qu'ils se sont développés, d'abord en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale, puis en France, sont les héritiers d'une philosophie qui est celle de la catastrophe à l'horizon."

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du dimanche 4 octobre 2020 :

Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre et président de la Fondation Res Publica, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", dimanche 4 octobre 2020.
Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre et président de la Fondation Res Publica, était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 4 octobre 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)