8h30 franceinfo, France info

Protection des anciens, aération des locaux, fermeture des bars... Le "8h30 franceinfo" de Yazdan Yazdanpanah

Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital Bichat (Paris), membre du Conseil scientifique, était l'invité du "8h30 franceinfo" vendredi 9 octobre 2020.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses à l\'hôpital Bichat (Paris), membre du Conseil scientifique, vendredi 9 octobre 2020 sur franceinfo.
Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital Bichat (Paris), membre du Conseil scientifique, vendredi 9 octobre 2020 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital Bichat (Paris), membre du Conseil scientifique, était l'invité du "8h30 franceinfo" vendredi 9 octobre 2020. Protection des anciens, aération des locaux, fermeture des bars... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

Covid-19 : "À la maison, quand on est en contact avec des anciens, il faut faire très attention"

L'infectiologue a d'abord été interrogé sur les foyers de contamination, nombreux dans le cercle familiale et sur la fragilité des personnes âgées. "On pense que celui qu'on connaît ne nous transmet rien. C'est faux. Donc je pense qu'à la maison, surtout, si on est en contact avec des personnes vulnérables, des anciens, il faut faire très attention.

Covid-19 : "L'aération des espaces clos, c'est extrêmement important" 

Le membre du Conseil scientifique a ensuite insisté sur l'aération des espaces clos. "C'est extrêmement important", assure-t-il. Alors qu'en Allemagne l'aération est considérée comme un geste barrière, au même titre que le masque, "il y a moins de preuves scientifiques", a dit Yazdan Yazdanpanah, mais "c'est quelque chose vers lequel il faut aller". Cette mesure est d'ores et déjà mise en place à l'hôpital. 

Les infirmières, les aides-soignants, les internes mangent à midi et là, systématiquement, ils ouvrent. Maintenant, il fait froid, donc on dit qu'il faut ouvrir toutes les dix minutes, un quart d'heure.

Yazdan Yazdanpanah

franceinfo

Covid-19 : les bars plus risqués que les métros, car "dans le métro on ne parle pas"

Enfin, Yazdan Yazdanpanah a indiqué pourquoi les fermetures de bars sont nécessaires selon lui et pourquoi les transports en commun continuent à fonctionner, parfois avec énormément de monde comme à Paris. "Dans le métro, on ne parle pas. Dans le métro, on a un masque", a expliqué le chef du service des maladies infectieuses de l'hôpital Bichat à Paris.

Je ne dis pas qu'il n'y a pas de transmission dans le métro, mais au niveau des bars et des restaurants, on va boire, on va manger. Donc on enlève le masque. Et puis on est face à face, on parle, etc. Donc, le fait est qu'il y a un risque de transmission un peu plus important

Yazdan Yazdanpanah

franceinfo

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du vendredi 9 octobre 2020 :

Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses à l\'hôpital Bichat (Paris), membre du Conseil scientifique, vendredi 9 octobre 2020 sur franceinfo.
Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital Bichat (Paris), membre du Conseil scientifique, vendredi 9 octobre 2020 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)