8h30 franceinfo, France info

Propos de Gérald Darmanin, enquête sur le président des Jeunes LR, PMA... Le "8h30 franceinfo" d'Aurélien Pradié

Le secrétaire général du parti LR, Aurélien Pradié, était l'invité du "8h30 franceinfo", jeudi 30 juillet.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Aurélien Pradié, secrétaire général du parti Les Républicains et député du Lot, invité de franceinfo le 30 juillet 2020 
Aurélien Pradié, secrétaire général du parti Les Républicains et député du Lot, invité de franceinfo le 30 juillet 2020  (RADIO FRANCE)

Aurélien Pradié, secrétaire général du parti Les Républicains et député de la première circonscription du Lot, était l'invité du "8h30 franceinfo", jeudi 30 juillet. PMA, affaire Gérald Darmanin, enquête visant le président des Jeunes LR... Il répondait aux questions de Nicolas Teillard et Jean-Jérôme Bertolus.

Polémique Darmanin : "son comportement dégrade la fonction politique"

La position de Gérald Darmanin n'est pas tenable "du point de vue de l'honneur politique", a estimé Aurélien Pradié au sujet de l'accusation de viol visant le ministre de l'Intérieur. Plus encore, Aurélien Pradié estime que "son comportement [à Gérald Darmanin] dégrade la fonction politique". Le député du Lot poursuit : "le comportement que manifestement a eu Gérald Darmanin n'est peut-être pas répréhensible par la loi" mais "Est-ce que sa position comme ministre de l'Intérieur est tenable aujourd'hui? Je pense que non", a-t-il jugé.

Aurélien Pradié a par ailleurs estimé que la déclaration de Gérald Darmanin sur les violences policières était "plus que déplacée" alors que le ministre de l'Intérieur a créé la polémique mardi 28 juillet au Sénat en déclarant "Quand j’entends le mot violences policières, je m’étouffe". Ces mots avaient choqué la famille de Cédric Chouviat, le livreur mort lors de son interpellation, et qui avait crié "j'étouffe" aux policiers. Selon le secrétaire général LR, "lorsqu'on est ministre de l'Intérieur, on pèse ses mots ou on se tait".

Enquête sur le président des Jeunes LR : Aurélien Pradié lui demande de se mettre "en retrait"

Alors que le président des jeunes Républicains, Aurane Reihanian, est visé par une enquête pour agression sexuelle, le secrétaire général des Républicains a demandé au militant de se mettre en "retrait de la scène médiatique". Aurane Reihanian est sur la sellette depuis les accusations d'une militante qui lui reproche une tentative d'agression sexuelle. "Il me semblait que la meilleure manière pour lui de se mettre en position de faire entendre sa vérité, c'est de se mettre en retrait", a expliqué Aurélien Pradié. Selon lui, dans cette situation "la présomption d'innocence prévalait", mais il assure n'être "ni un faux-cul ni un lâche" et affirme donc avoir dit "les choses clairement". "Moi, je crois au sens des responsabilités", a-t-il ajouté.

PMA pour toutes : "j'ai un doute sur ce sujet"

L'article 1 du projet de loi bioéthique a été adopté mercredi 29 juillet et avec lui l'autorisation de la PMA pour toutes. "Je ne le regrette pas", a réagi Aurélien Pradié au lendemain du vote des députés "et pour tout vous dire j'ai un doute sur ce sujet", a-t-il confessé. "Je ne me suis pas encore fait d'intime conviction" sur ce sujet a-t-il expliqué. "Je ne veux pas nier le fait que deux femmes ou deux hommes puissent s'aiment et avoir un enfant et l'élever comme il faut, mais je ne veux pas non plus que nous dépassions un certain nombre de limites", comme la PMA post mortem a-t-il détaillé. "Je verrai vendredi quel sera mon vote définitif", a-t-il conclu.

>> Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" d'Aurélien Pradié :

Aurélien Pradié, secrétaire général du parti Les Républicains et député du Lot, invité de franceinfo le 30 juillet 2020 
Aurélien Pradié, secrétaire général du parti Les Républicains et député du Lot, invité de franceinfo le 30 juillet 2020  (RADIO FRANCE)