8h30 franceinfo, France info

Pass sanitaire pour les adolescents, reprise économique et réforme de l'assurance chômage... Le "8h30 franceinfo" de Bruno Le Maire

Le ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 13 juillet 2021. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Bruno Le Maire, ministre de l\'Economie, des Finances et de la Relance était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", mardi 13 juillet 2021. 
Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 13 juillet 2021.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 13 juillet 2021. Le pass sanitaire pour les adolescents, la reprise économique et réforme de l'assurance chômage... Il répond aux questions de Lorrain Sénéchal et Jean-François Achilli.

"Je sais à quel point l'organisation des vacances est compliquée", "il faudra faire preuve de souplesse"

Le ministre de l'Economie a demandé de la "souplesse" et de la "compréhension dans la mise en œuvre des mesures qui touchent" les adolescents alors que le chef de l'Etat a annoncé l'élargissement du pass sanitaire à partir de 12 ans dans des lieux qui accueillent le public comme les cinémas, les parcs d'attractions, ou les restaurants.

"Je pense qu'il faudra faire preuve de souplesse, de compréhension dans la mise en œuvre des mesures qui touchent les plus de 12 ans", dit-il. "Nous allons préciser tout cela dans les heures qui viennent avec l'ensemble des ministres concernés dans leur domaine de compétence", a-t-il ajouté.

Bruno Le Maire a fait part de son expérience de père de famille : "Etant moi-même père de quatre enfants, je sais à quel point l'organisation des vacances d'été, c'est extrêmement compliqué. Les horaires de train, les déplacements, l'accès au restaurant, si on veut se faire un cinéma. Soyons souples et compréhensifs pour les adolescents, les enfants de plus de 12 ans", dit-il.

6% de croissance en 2021 si "chacun fait preuve de sens des responsabilités en matière de vaccination"

Le ministre chargé de la Relance a affirmé que "la reprise était plus forte que prévu" en France malgré le contexte de la crise sanitaire lié à l'épidémie de Covid-19. "Les chiffres de consommation sont plus élevés que prévu. Ils sont plus élevés qu'à la même période en 2019 avant la crise", a-t-il expliqué.

Le chiffre de la croissance française sera révisé pour 2021 à hauteur de "5 à 6%", mais le ministre précise la condition de cette reprise : "Nous n'atteindrons ces 6% de croissance, un chiffre extrêmement élevé, que si chacun fait preuve de sens des responsabilités en matière de vaccination. La seule chose désormais qui peut nous empêcher d'atteindre ces 6% c'est le retour brutal et massif de la pandémie et de ses conséquences sur l'économie" a-t-il affirmé.

Une nouvelle vague pourrait être "le seul obstacle", selon lui, alors que les indicateurs sont au vert : "les chiffres de l'investissement sont bien orientés. La confiance des entrepreneurs est là. La consommation est là", souligne-t-il. Bruno Le Maire pointe malgré tout des difficultés "de recrutement massif dans certains secteurs d'activité" et "d'approvisionnement en matières premières" pour les entreprises du bâtiment.

La réforme de l'assurance chômage "pleinement mise en œuvre" dès le 1er octobre 

Bruno Le Maire, a également critiqué le Conseil d'État qui a décidé, le 22 juin, de suspendre l'application des nouvelles règles de calcul du montant de l'allocation chômage, qui devaient entrer en vigueur le 1er juillet : "Je préfère quand la justice administrative s'en tient à des appréciations administratives plutôt qu'à des évaluations économiques", a-t-il réagi.

Les syndicats, opposés à la réforme, avaient demandé une annulation en urgence du nouveau mode de calcul des allocations chômage. Le Conseil d'État doit désormais se prononcer sur le fond de cette mesure dans les prochains mois. Mais Emmanuel Macron a indiqué lundi soir que la réforme de l’assurance chômage sera "pleinement mise en œuvre" le 1er octobre 2021.

"J'ai lu avec beaucoup d'attention les considérants du Conseil d'État. Je dois dire que j'ai du mal à comprendre leur évaluation de la situation économique, mais dont acte. En revanche, nous maintenons l'application de cette réforme de l'assurance chômage qui doit inciter au retour à l'activité, pénaliser aussi l'abus de contrats courts", poursuit-il. Le ministre de l'Économie estime qu'il y a deux projets de société. Celle "qui incite au travail et qui permet de vivre dignement du travail" et "une société dans laquelle on dit aux gens, 'vous savez, si vous restez chez vous, vous vivrez aussi bien. Je pense que notre choix est extrêmement clair."

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mardi 13 juillet 2021 :

Bruno Le Maire, ministre de l\'Economie, des Finances et de la Relance était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", mardi 13 juillet 2021. 
Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 13 juillet 2021.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)