8h30 franceinfo, France info

Pass sanitaire, gratuité des billets pour les cheminots, nationalisation des autoroutes, Éric Zemmour... Le "8h30 franceinfo" de Jean-Baptiste Djebbari

Le ministre délégué chargé des Transports était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 14 septembre 2021.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", mardi 14 septembre 2021.
Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 14 septembre 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué auprès de la ministre de la Transition écologique, chargé des Transports, était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 14 septembre 2021. Contrôle du pass sanitaire, gratuité des billets pour les cheminots, renationalisation des autoroutes, Éric Zemmour... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia. 

Pass sanitaire : "25% des trains" sont contrôlés

Le contrôle du pass sanitaire, "c'est un dispositif qui marche", assure Jean-Baptiste Djebbari. En moyenne, un voyageur sur quatre est contrôlé, essentiellement sur les trains longue distance. "25% des trains, c’est 800 trains par semaine, soit environ 200 000 personnes par semaine", précise le ministre délégué chargé des Transports.

Le choix d’effectuer ces contrôles de pass sanitaire dans les TGV et Intercités et pas dans le métro par exemple, est notamment une question "de moyens et d'efficacité", reconnaît Jean-Baptiste Djebbari. "On a plusieurs millions de voyageurs chaque jour sur les trains et rien que les trains longue distance, donc Intercités et TGV, c'est 400 000 voyageurs par jour. Donc c’est impossible, sauf à mettre un policier derrière chaque voyageur."

Les billets gratuits des cheminots seront maintenus

"Oui", les cheminots continueront de bénéficier de billets gratuits pour eux et leur famille, affirme Jean-Baptiste Djebbari. Un avantage en nature "normal", selon lui, et pour lequel "on dépense en moyenne 400 euros à la SNCF" par personne et par an.

"Il y a un cas qui se pose, puisqu'on entre dans un monde en concurrence, c'est le cas de quelques centaines de cheminots qui vont être transférés dans des entreprises privées", poursuit le ministre délégué aux Transports. Pour ces cheminots, "il y a une discussion dans la branche, entre le patronat du ferroviaire et les syndicats, pour savoir dans quelle mesure on garde les facilités de circulation".

Renationaliser les autoroutes, "populiste" et "démagogique"

Proposer de renationaliser les autoroutes, comme le font deux candidats à la présidentielle, Arnaud Montebourg et Marine Le Pen, est "bien populiste, et bien démagogique" estime Jean-Baptiste Djebarri. "Si on nationalisait maintenant, on devrait indemniser les sociétés d'autoroutes à hauteur de 45 à 50 milliards", avance-t-il, et ensuite il faudrait "entretenir" ces autoroutes. Selon lui, "l'État n'a pas toujours démontré qu'il entretenait très bien ses infrastructures et ses routes".

Éric Zemmour, "un faux dur"

Éric Zemmour "est un faux dur" et "sous les faux durs, se cachent les vrais soumis", lance Jean-Baptiste Djebarri. "Les faux durs" sont "les gens qui prétendent toujours avoir des solutions et qui vivent de ces rengaines, de ces coups de menton", a développé le ministre, en référence aux interventions du polémiste, qui entretient le suspense sur sa candidature à la prochaine présidentielle.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mardi 14 septembre 2021 :

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", mardi 14 septembre 2021.
Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 14 septembre 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)