8h30 franceinfo, France info

"On a un devoir d’écouter et d’entendre les gilets jaunes", explique Mounir Mahjoubi

Pour le secrétaire d'Etat chargé du Numérique, le mouvement des "gilets jaunes" a fait émerger des voix qui sont habituellement inaudibles. Les politiques doivent écouter leurs préoccupations et leur envie de participer à la vie citoyenne.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Mounir Mahjoubi publie ce vendredi une tribune dans Le Monde, Élevons-nous à la hauteur des Français, dans laquelle il prône le dialogue avec les "gilets jaunes" et les invite à porter leurs revendications efficacement. "Ce que je retiens de ce mouvement, ce ne sont pas les blocages, les violences, les insultes. Je les condamne (...) par contre, il y a eu plusieurs dizaines de milliers de personnes qui ont dit qu'elles n'en pouvaient plus depuis des décennies", explique le secrétaire d'État.

Les "gilets jaunes" ont aussi une responsabilité. C'est celle de venir participer, de venir expliquer et de trouver des solutions sur des sujets qu'ils ont eux-mêmes fait émerger.

Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État au Numérique

sur franceinfo

S'il les invite au dialogue, Mounir Mahjoubi appelle aussi les "gilets jaunes" à lever les blocages. "Il faut que la mobilisation se transforme. Il faut empêcher les blocages des Français qui se rendent tous les jours à leur travail", indique-t-il. 

Favorable au référendum d'initiative citoyenne

Si le secrétaire d'État se montre favorable à la mise en place d'un référendum d'initative citoyenne (RIC), il n'en donne pas les contours. Pour Mounir Mahjoubi, le grand débat national qui doit durer six semaines permettra de faire émerger les détails de cette mesure. Mais "on ne peut pas avoir un RIC permanent qui déstabilise la République", prévient-il. 

On doit trouver une forme d'initiative citoyenne qui va avec la culture française.

Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État au Numérique

sur franceinfo

Pas de polémique sur Éric Drouet

"Ce monsieur Éric Drouet déclare : 'On va choquer les Français ce soir'. Vous faites quoi quand vous protégez les Français ?", interroge le secrétaire d'État. "Il a été arrêté pendant une manifestation illégale qui était organisée. Je ne veux pas qu'on polémique."

Mounir Mahjoubi ajoute qu'il est "essentiel de reconnaître que des voix ont émergé (...) Quelles sont les voix qui m'ont fait pleurer, qui m'ont ému ?" Pas Éric Drouet, semble-t-il. "Ce sont les voix de mamans célibataires qui vivent avec leurs deux enfants, qui décident  de mettre leur job entre parenthèses  pour aller manifester pour faire entendre leur voix. Jamais je n'aurai imaginé qu'un jour elles iraient dire, je veux être entendue", a-t-il déclaré.

Revoir cette interview en intégralité :