Licences de pêches, naufrage mortel de migrants, service civique européen... Le 8h30 franceinfo de Clément Beaune

écouter (26min)

Clément Beaune, secrétaire d’État aux Affaires européennes, était l'invité du 8h30 franceinfo de ce vendredi.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Clément Beaune, sur franceinfo, le 10 décembre 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Invité sur franceinfo vendredi 10 décembre, le secrétaire d’État français aux Affaires européennes, Clément Beaune, est notamment revenu sur le conflit autour des licences de pêche non-accordées aux pêcheurs français par le Royaume-Uni, ainsi que sur le naufrage mortel de migrants dans La Manche, pour lequel il promet une enquête sur d'éventuels dysfonctionnements des secours. 

Licences de pêche : la France attend "un geste de bonne volonté" du Royaume-Uni

"Une petite centaine de licences sont en attente", a estimé Clément Beaune, alors que la Commission européenne a fixé un ultimatum au Royaume-Uni qui a jusqu'à ce soir pour débloquer le conflit autour des licences de pêche non-accordées aux pêcheurs français. "Il n'y aura pas toutes les licences auxquelles nous avons le droit d'ici ce soir mais si les Britanniques, aujourd'hui, s'engagent à donner quelques dizaines de licences supplémentaires comme geste de bonne volonté pour montrer que le dialogue porte ses fruits, nous en tiendrons compte", a-t-il indiqué. En revanche, "s'ils campent sur leurs positions nous demanderons à la Commission européenne d'annoncer dans le week-end l'ouverture d'un contentieux avec les Britanniques", a-t-il ajouté.

Naufrage mortel de migrants : Clément Beaune promet une enquête

"On va enquêter précisément pour savoir ce qu'il s'est passé parce qu'on parle de vies humaines", a affirmé Clément Beaune, concernant d'éventuels dysfonctionnements des secours entre Français et Britanniques, lors du naufrage le 24 novembre dans lequel 27 migrants sont morts. Dans des témoignages, des survivants ont fait savoir qu'ils avaient appelé les secours français qui les ont renvoyés vers les secours britanniques et inversement. "Ces témoignages sont bouleversants", a reconnu Clément Beaune. "Je ne peux pas trouver normal que la vie des gens soit en danger et qu'ils attendent des heures des secours", a-t-il ajouté.

Service civique européen : "Tous les jeunes doivent avoir une expérience européenne"

Emmanuel Macron a annoncé jeudi vouloir la création d'un service civique européen de six mois pour les moins de 25 ans, à l'occasion d'une conférence de presse depuis l'Elysée à quelques semaines du début de la présidence française de l'Union européenne. "L'idée c'est de l'ouvrir à tous", a commenté Clément Beaune. Selon lui, ce dispositif permettra de compléter le dispositif Erasmus, actuellement en place, qui permet "à des étudiants de faire 6 mois à un an d'études dans un autre pays étranger".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.